Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Hommage sur le circuit d'Interlagos pour les 25 ans de la mort de Senna

Hommage sur le circuit d'Interlagos pour les 25 ans de la mort de Senna
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’autodrome d’Interlagos, où l’emblématique Ayrton Senna avait remporté deux Grands Prix de légende devant ses fans en 1991 et 1993, a été le théâtre d’une journée d’hommage mercredi pour les 25 ans de la mort du triple champion du monde de Formule 1.

Le “Senna Day” a débuté par une course à pied qui a réuni plusieurs centaines de personnes sur le circuit qui accueille encore aujourd’hui le GP du Brésil de F1, à Sao Paulo.

Des courses de karting étaient également au programme, ainsi que des tours de piste de la McLaren Senna, bolide de supertourisme spécialement conçu par l‘écurie britannique avec laquelle le pilote a remporté ses trois titres mondiaux, en 1988, 1990 et 1991.

Des stands avec des simulateurs de course permettaient aussi aux visiteurs de revivre les moments mythiques de sa carrière.

“Il représente l’exemple de quelqu’un qui n’a pas eu peur de se battre pour réaliser ses rêves et qui était fier d‘être Brésilien”, a affirmé Bianca Senna, la nièce du pilote, qui s’occupe de l’Institut Ayrton Senna, consacré à des projets visant à donner une meilleure éducation aux enfants de quartiers difficiles.

“C‘était ma plus grande idole, j’avais 10 ans le jour de sa mort et encore aujourd’hui j’essaie d’imiter son style quand je suis sur un circuit”, a expliqué Marcos Vinicius Martins, un des pilotes qui a participé au “Senna Day”.

- Reliques –

Les fans pouvaient aussi admirer de véritables reliques dans une exposition consacrée à celui qui est encore considéré comme le plus grand sportif brésilien de tous les temps par 47% des habitants de sa ville natale de Sao Paulo, loin devant Pelé (23%). Au plus fort de la journée, les files d’attentes pour accéder à l’exposition s‘étendaient sur plus de 200 mètres.

Karts qu’il a pilotés dans son enfance, casques et combinaisons utilisés lors de moments marquants de sa carrière et trophées remportés: de quoi se remémorer les moments de gloire de celui qui a gagné 41 Grands Prix.

Une carrière sublimée par sa féroce rivalité avec le Français Alain Prost, son équipier chez McLaren en 1988 et 1989 et quadruple champion du monde (1985, 1986, 1989, 1993).

Sa mort tragique le 1er mai 1994, contre le mur du virage de Tamburello, à Imola, lors du GP de Saint-Marin, a plongé dans le deuil des millions de téléspectateurs, témoins en direct à la télévision de la disparition d’une icône charismatique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.