DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 2: Brest veut imiter Metz, crispation en bas de classement

Taille du texte Aa Aa

Ils en rêvent, Metz l'a fait la semaine dernière: deuxièmes de Ligue 2, les joueurs de Brest espèrent valider vendredi à Béziers, lors de la 36e journée, leur billet direct pour la L1.

Sur le plan statistique, le déplacement dans l'Hérault s'apparente à une formalité: Brest reste sur une série de cinq victoires d'affilée et affronte le 19e. Avec un succès des Bretons, la montée est assurée quoi qu'il arrive.

La lutte pour accrocher les 4e et 5e places, synonymes de prébarrages d'accession à la Ligue 1, s'annonce tout aussi palpitante: si Lorient (4e, 58 points) part en pole position, le Paris FC (5e, 56 pts), Lens (6e, 54 pts) et Le Havre (7e, 53 points) sont dans la course.

Les Normands défieront l'adversaire a priori le plus abordable, le Gazélec Ajaccio (16e), tandis que Lorient, le Paris FC et Lens affronteront des clubs de milieu de classement.

La 3e place de Troyes, qui accueillera Nancy vendredi, semble moins directement menacée, du fait de ses six points d'avance sur les Merlus.

Dans le bas du classement le week-end pourrait être fatal au Red Star (20e), qui compte neuf points de retard sur la 18e position, celle de barragiste.

Programme de la 36e journée de Ligue 2:

Vendredi 3 mai:

(20h00) Auxerre - Châteauroux

Paris FC - Grenoble

Ajaccio - Orléans

Troyes - Nancy

Béziers - Brest

Le Havre - Gazélec Ajaccio

Metz - Valenciennes

Sochaux - Red Star

Samedi 4 mai:

(15h00) Lens - Clermont

Lundi 6 mai:

(20h45) Niort - Lorient

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.