Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Doha: Semenya impressionnante, deux jours après son échec devant le TAS

Doha: Semenya impressionnante, deux jours après son échec devant le TAS
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La Sud-Africaine Caster Semenya a survolé vendredi le 800 m dames du meeting de Doha, première étape de la Ligue de diamant, deux jours après l‘échec devant le TAS de son recours contre les nouvelles règles de la Fédération internationale visant les athlètes hyperandrogènes.

La double championne olympique, qui n’a été ajoutée à la liste de départ que jeudi matin, a battu le record du meeting en 1 min 54 sec 98 en devançant une autre athlète hyperandrogène, la Burundaise Françine Niyonsaba (1 min 57 sec 75), et l’Américaine Ajee Wilson (1 min 58 sec 83).

Le TAS a débouté mercredi Semenya de son recours contre le nouveau règlement de la Fédération internationale (IAAF) obligeant les athlètes hyperandrogènes, comme elle, à faire baisser leur taux de testostérone sous le seuil de 5 nmol/L de sang.

L’IAAF a indiqué que les athlètes concernées ont jusqu’au 8 mai pour faire baisser ce taux à l’aide d’un traitement si elles veulent participer aux compétitions internationales du 400 m au mile (1609 m), notamment aux Championnats du monde d’athlétisme à Doha (27 septembre-6 octobre).

Le règlement ne s’applique donc pas au meeting de Doha, qui constitue l’une des dernières occasions pour les athlètes hyperandrogènes de concourir sans avoir à se conformer à la nouvelle législation.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.