DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2024: La Torche dans le Finistère veut accueillir les épreuves de surf

La Pointe de La Torche à Plomeur, le 21 février 2015
La Pointe de La Torche à Plomeur, le 21 février 2015 -
Tous droits réservés
DAMIEN MEYER
Taille du texte Aa Aa

Le site de La Torche à l'extrême sud de la Baie d'Audierne sur la commune de Plomeur (Finistère), a annoncé officiellement sa candidature pour accueillir les épreuves de surf des JO-2024, a-t-on appris dimanche auprès de l'élue du Finistère Liliana Tanguy.

Jointe par l'AFP, la députée LREM a confirmé la candidature du site de La Torche.

Ele a déclaré avoir "remis un courrier à Tony Estanguet, le président du comité d'organisation des JO de Paris 2024, avec copie à la ministre des Sports et au président de la Fédération française de surf et au président de la République", confirmant une information des médias locaux.

Lors d'un déplacement du président au Guilvinec (Finistère) en juin, Mme Tanguy, qui participe à l'assemblée nationale à un groupe de travail pour l'organisation des JO de Paris, avait fait part à Emmanuel Macron que la commune de Plomeur avait l'intention de se porter candidate aux JO.

L'idée portée par la députée et président de la communauté de communes Raynald Tanter était en gestation depuis un an, selon l'élue, qui a remis officiellement samedi la lettre de candidature du pays bigouden sous l'oeil bienveillant du préfet du Finistère - lui-même surfeur.

Au niveau national, La Torche se retrouvera donc en concurrence avec Biarritz, Hossegor et Sevran.

Le site accueillait durant le week-end la jeune élite du surf européen, pour la 2e édition du Junior pro La Torche, épreuve majeure du surf français pour les moins de 18 ans et étape européenne du circuit qualificatif pro junior WSL (World Surf League).

La pointe de La Torche, dotée d'un unique promontoire rocheux, a vu se monter la première école de surf de Bretagne il y a 25 ans.

Elle "est l'un des sites majeurs de la façade atlantique au même titre que Biarritz et Hossegor en terme de fréquence de vagues", estime Ronan Chatain, directeur technique de l'école de surf Twenty-nine ESB La Torche coordonnateur de la filière surf de haut niveau en Bretagne.

Le site offre selon lui toutes les conditions pratiques de vent et de houle pour pratiquer 365 jours par an, sur un site naturel qui permet aux surfeurs de se protéger sur un périmètre réduit.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.