DERNIERE MINUTE

La défense et les "erreurs" de Jean-Claude Juncker

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker -
Tous droits réservés
REUTERS/Francois Lenoir
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le président de la Commission européenne prend la défense de son homologue du Conseil européen. Jean-Claude Juncker dénonce les commentaires de la télévision publique en Pologne qui associait récemment l'ancien premier ministre polonais, Donald Tusk, à Hitler et à Staline. "Je trouve ces remarques totalement inacceptables", s’emporte le Luxembourgeois.

Près de cinq ans après sa prise de fonction, Jean-Claude Juncker reconnait deux erreurs au cours de son mandat. Il regrette sa réaction tardive au scandale du LuxLeaks et son silence lors de la campagne sur le Brexit. Selon le président de l’institution "c'était une faute de ne pas intervenir et de ne pas interférer parce que nous aurions été les seuls à détruire tous les mensonges qui ont circulé" lors du référendum au Royaume-Uni.

Jean-Claude Juncker se félicite en revanche de la relance des investissements et de la baisse du chômage sous son mandat. Il se dit aussi satisfait d’avoir maintenu la Grèce dans la zone euro.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.