Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Madrid: Federer "content d'être de retour sur terre battue"

Madrid: Federer "content d'être de retour sur terre battue"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Roger Federer, qui a joué et remporté son premier match sur terre battue depuis trois ans, aux dépens de Richard Gasquet (6-2, 6-3) au Masters 1000 de Madrid, est “très content d‘être de retour” sur cette surface, s’est-il réjoui mardi.

Q: Quelles sont vos premières impressions ?

R: “Je suis très content d‘être de retour sur terre battue. Les ovations que j’ai reçues avant et après le match étaient géniales. Les premiers jeux se sont bien passés, Richard (Gasquet) n‘était pas au meilleur de sa forme, j’ai vite senti ça, j’ai pu en profiter, ça calme les nerfs. De mon côté, c‘était un bon match. C’est bien, c’est positif, mais je ne vais pas exagérer non plus (sur les enseignements de ce premier match), je pense que le deuxième match va m’apporter beaucoup plus d’informations.”

Q: Jouer sur terre battue vous avait-il manqué ?

R: “Pas trop honnêtement. Ca m’avait manqué en 2016, parce que j‘étais à Paris, j’avais vraiment tout essayé pour être en forme et c‘était une période très frustrante. Ici, j’avais dû déclarer forfait parce que mon genou était enflé, et après je m‘étais bloqué le dos pour couronner le tout, c’est peut-être là que jouer Roland-Garros m’a manqué le plus. La saison suivante, c‘était une décision pour la longévité de ma carrière, ma santé et ma famille. Et la saison dernière, je me suis dit: Ca a tellement bien fonctionné en 2017, faisons la même chose en 2018. Et ça ne m’a pas vraiment manqué parce que j’ai profité d‘être à la maison. Cette année, si j’avais encore fait l’impasse sur la terre battue, je pense que ça n’aurait pas été la bonne décision, que je l’aurais toujours regretté parce que mon problème de genou, qui avait joué un peu dans la décision en 2017, est loin maintenant. J’apprécie d‘être de retour sur terre battue, ça me fait plaisir, ces rallyes où vous devez aller chercher la balle loin sur le côté, où vous glissez, où vous revenez dans le point, où vous pouvez défendre d’une manière différente que sur dur ou sur gazon…”

Q: Aimeriez-vous affronter de nouveau Rafael Nadal sur terre battue ?

R: “Bien sûr, j’adorerais jouer contre lui sur terre battue, même si je sais que c’est un défi difficile. Si je disais que je ne veux pas l’affronter sur terre battue, alors j’aurais fait une erreur en choisissant de rejouer dessus, parce qu’il en est la référence pour tous les joueurs !”

Propos recueillis en conférence de presse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.