Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Ligue Europa: Chelsea rejoint Arsenal en finale au bout du suspense

Ligue Europa: Chelsea rejoint Arsenal en finale au bout du suspense
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Sans briller, Chelsea s’est qualifié pour une finale de la Ligue Europa 100% anglaise en venant à bout aux tirs au but de l’Eintracht Francfort en demi-finale retour jeudi (1-1, 4-3 t.a.b.).

Il y a finalement eu deux héros à Stamford Bridge: Eden Hazard qui a débloqué la situation en début de match avant d’inscrire le dernier tir au but. Et puis, il y a eu le gardien Kepa, excellent durant la séance et capable d’arrêter deux tentatives allemandes…

Juste assez pour retrouver Arsenal, tombeur de Valence jeudi, en finale à Bakou le 29 mai, et pour marquer l’histoire: jamais quatre clubs du même pays n’avaient atteint les finales des deux principales Coupes européennes.

Mais que ce fut dur pour les “Blues”!

Ils partaient pourtant avec un petit avantage, après le but inscrit à l’aller à Francfort, mais un gros désavantage en terme de motivation: les Londoniens étaient déjà qualifiés pour la Ligue des champions, après s‘être assurés du top 4 lors du week-end précédent.

De leur côté, les Allemands, battus par Leverkusen (6-1) en championnat durant le week-end, n’ont toujours pas garanti leur billet pour la C1. Ils ont désormais tous leurs oeufs dans le même panier européen, en Bundesliga.

Pour Maurizio Sarri, la place en C1 et cette finale de C3 valident une approche décriée par les supporters. Très critiqué pour son entêtement à garder son système préféré, le technicien italien aura eu raison, même s’il ne s’est pas fait que des amis chez les fans ou chez certains joueurs.

- Luiz et Zappacosta sauveurs –

Reste que la finale arrive un bon moment pour le club. De quoi lui redonner un brin de sourire, alors que la Fifa lui a imposé une interdiction de recrutement pour les deux prochains mercatos en raison d’infractions à la règlementation sur les transferts internationaux de 29 joueurs mineurs. Les “Blues” ont fait appel devant le TAS, mais la sanction est lourde pour un effectif en pleine reconstruction.

Sous la pluie de Londres, tout avait bien commencé pour les “Blues”. D’abord dominateurs, sans être spectaculaire, ils ont logiquement ouvert la marque grâce à Loftus-Cheek.

Hazard a parfaitement travaillé sur le flanc gauche avant de servir l’international anglais dans la course. Le grand milieu a ensuite ouvert son pied pour placer un tir croisé diablement bien placé (28).

Mais l’Eintracht n‘était pas mort. Peu en vue en première période, Jovic a magnifiquement joué un une-deux avec Gacinovic avant de tromper facilement Kepa de près (49), remettant les deux équipes à égalité sur les deux rencontres.

Désormais plus vraiment dans leur assiette, à l’image d’un Sarri agité dans sa zone technique, les “Blues” ont ensuite souffert, subissant les assauts allemands sans vraiment pouvoir sortir la tête de l’eau.

Pourtant ce sont bien eux qui ont eu les meilleurs occasions, deux frappes vicieuses de Zappacosta (77) et Giroud (87), toutes deux repoussés par Trapp.

Francfort a ensuite laissé passer sa chance en prolongation, David Luiz (99) et Zappacosta (105) repoussant sur la ligne deux tentatives de Haller.

Le festival d’approximation a continué quelques minutes… Et puis, Kepa est entré en piste.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.