DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

MotoGP: Vinales (Yamaha) le plus rapide vendredi au GP de France

MotoGP: Vinales (Yamaha) le plus rapide vendredi au GP de France
Taille du texte Aa Aa

L'Espagnol Maverick Vinales (Yamaha) s'est montré le plus rapide vendredi des deux séances combinés d'essais libres au GP de France sur le circuit Bugatti au Mans alors que la pluie pourrait s'inviter samedi et brouiller les cartes.

Il a devancé son compatriote Marc Marquez (Honda), actuel leader du Championnat du monde et champion en titre, et le toujours surprenant français Fabio Quartararo sur sa Yamaha semi-officielle.

Disputées sous un temps ensoleillé le matin et couvert l'après-midi, ces deux séances pourraient se révéler cruciales si la pluie devait s'inviter samedi pour la 3e séance d'essais libres et les qualifications.

Le système en vigueur pour le MotoGP veut que les dix meilleurs pilotes au cumul des trois premières séances d’essais libres se qualifient directement pour la 2e séance qualificative, tous les autres devant participer à une première séance qualificative. Les deux meilleurs pilotes de cette première séance se qualifient aussi pour la deuxième qui détermine l’ordre des 12 premières places sur la grille de départ.

Du coup, si les temps étaient beaucoup plus lents samedi, ce sont les deux séances de vendredi qui seraient déterminantes pour la grille de départ dimanche.

"Il faudra voir ce que sera le temps demain car cela risque d'être compliqué", a souligné Vinales, ajoutant que "pour être devant ici pendant la course, il faut réussir ses qualifications".

Son temps (1:31.428) reste inférieur à celui réalisé l'an dernier par Johann Zarco (1.31.185) qui lui avait valu la pole position et reste le record du tour absolu. Mais le Français, passé depuis de Yamaha à KTM, se retrouve cette année très loin des premiers et n'a pu faire mieux vendredi que 17e à plus d'une seconde de Vinales.

- Risquer sa vie -

"Il y a eu des progrès mais pas assez", a constaté Zarco après avoir pourtant bien commencé la journée avec le 9e temps lors de la 1re séance. "Il n'y a pas eu beaucoup de différence" entre les deux, a-t-il toutefois souligné: "c'est de l'attaque à outrance en permanence, jouer sa vie tout le temps pour viser un top 10".

Il laisse donc la vedette auprès du public français à Fabio Quartararo, promu héros du jour après avoir réalisé la pole position au précédent GP d'Espagne et devenant de ce fait le plus jeune "poleman" de l'histoire du MotoGP, à 20 ans tout juste révolus.

"Cela a été une bonne journée. le rythme est bon et dans l'ensemble c'est bien", a-t-il déclaré. Pour sa première saison en MotoGP, le "rookie" continue d'impressionner en se retrouvant tout près des Yamaha d'usine et surtout loin devant Valentino Rossi, son héros d'enfance et deux fois plus vieux que lui.

"Je m'attendais à être plus fort, ce n'est pas une très bonne journée", a constaté ce dernier, victime d'un bris de chaîne lors de la 1re séance d'essais libres qui a lui fait perdre du temps. "Je n'ai pas beaucoup d'adhérence à l'accélération", a précisé le septuple champion du monde.

Quant à Marc Marquez, il reste en embuscade. "Les Yamaha sont rapides, Dovizioso aussi mais nous sommes avec eux et c'est l'important", a-t-il indiqué alors que son coéquipier chez Honda et compatriote Jorge Lorenzo est lui 4e.

Les Ducati officielles des Italiens Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci ont réalisé un tir groupé aux 5e et 6e places, "Dovi", soulignant que "la vitesse est là mais je n'ai pas piloté parfaitement aujourd'hui et il nous faut encore améliorer les réglages".

La 3e séance d'essais libres aura lieu samedi à 09h55 (07h55 GMT) suivie des essais qualificatifs à partir de 14h10, le départ du Grand Prix étant lui donné dimanche à 14h00.

En Moto2, c'est le Sud-Africain Brad Binder (KTM) qui a réalisé le meilleur temps combiné et en Moto3 le Japonais Ai Ogura (Honda).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.