DERNIERE MINUTE

Top 14: Montpellier double La Rochelle

Top 14: Montpellier double La Rochelle
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Rien ne sert de courir… Moribond fin février, Montpellier a récupéré la dernière place qualificative pour la phase finale aux dépens de La Rochelle grâce à sa victoire bonifiée acquise au bout du suspense dimanche à domicile contre le Stade Français (42-25).

+ Montpellier, merci Haouas!

Cardiaques, s’abstenir! Donné quasiment mort pour la qualification fin février après une défaite à Toulouse qui l’a relégué à 13 points de la 6e place, le MHR a son destin en main avant l’ultime journée après avoir donné joie et sueurs froides à son entraîneur pour signer sa septième victoire en huit journées.

A cinq points de La Rochelle (6e) avant d’affronter dans un véritable 16e de finale les Parisiens (désormais éliminés), les vice-champions de France devaient en effet absolument l’emporter, et si possible avec le point de bonus offensif pour repasser devant les Maritimes à la différence particulière (66 pts chacun).

Mission accomplie donc, mais dans la douleur. Menacés par les Parisiens à l’entrée du dernier quart d’heure (21-20), ils avaient en poche le bonus offensif après deux essais coup sur coup de Benoît Paillaugue (72) et Henry Immelman (73), avant de le perdre à une minute de la fin, puis de le récupérer avant la sirène! Le MHR est en effet parvenu à prendre le renvoi, avant que son pilier remplaçant Mohammed Haouas ne perce sur une trentaine de mètres pour inscrire son premier essai chez les professionnels…

Il devra donc faire au moins aussi bien que les Maritimes samedi prochain, qui ne sont pas parvenus samedi soir à Lyon (défaite 29-19) à décrocher un point de bonus défensif qui pourrait peser lourd au final. Mais ces derniers recevront Bordeaux-Bègles pendant que Montpellier ira à Clermont.

Les Héraultais pourraient aussi passer en cas de victoire et de faux pas de Castres (5e, 69 pts) ou du Racing (4e, 69 pts) mais ce scénario semble moins probable, puisque les Tarnais recevront Toulon quand les Franciliens iront à Agen.

+ Le Racing 92 reprend la main

Le Racing a lui fait coup double. Non seulement il a réagi après ses deux défaites consécutives pour garder son destin en main dans la course à la qualification: une victoire lors de la dernière journée à Agen, qui n’a plus rien à gagner, et il jouera les barrages.

Mais les Franciliens se sont donnés une bonne chance de recevoir (31 mai ou 1er juin), privilège accordé aux troisième et quatrième. Grâce à leur victoire assortie du bonus offensif samedi à Perpignan (52-14) pendant que Castres obtenait un succès “simple” à Agen (17-10), ils sont revenus à hauteur des Tarnais (5e), qu’ils devancent largement à la différence de points générale (155 contre +18).

Une victoire assortie du bonus offensif à Agen devrait donc leur suffire, sauf si Castres l’imite contre Toulon et que Lyon (3e, 74 pts) ne prend aucun point à Grenoble. Dans ce cas, les trois équipes compteraient le même nombre de points (74) et le Racing (4 pts dans les confrontations directes) serait devancé par Castres (12 pts) et Lyon (9 pts).

Le LOU dans sa tanière

Ce classement permet donc à Lyon d‘être certain de recevoir en barrages, après son difficile succès face à La Rochelle. “L’an dernier, on aurait perdu ce match”, a estimé le manager lyonnais Pierre Mignoni, dont l‘équipe a progressé par rapport à la saison passée, où elle avait dû se déplacer en barrages (à Toulon) pour rejoindre les demi-finales seulement deux ans après sa remontée dans l‘élite.

Plus complet, plus flexible tactiquement (il a su contrer les Rochelais samedi en seconde période), judicieusement renforcé à l’intersaison par des joueurs d’expérience (Ngatai, Doussain, Nakaitaci), alors que ses jeunes pousses (Lambey, Cretin, Regard) ont pris de la bouteille, Lyon n’est plus l‘équipe-surprise de l’an passé. Reste à atteindre de nouveau le dernier carré. Et, le cas échéant, à mieux aborder le rendez-vous que l’an passé, où ils avaient été mangés par Montpellier (40-14) après avoir jeté toutes leurs forces physiques et mentales en barrages.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.