Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

NBA: Leonard redonne espoir à Toronto face à Milwaukee

NBA: Leonard redonne espoir à Toronto face à Milwaukee
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Toronto a repris espoir dans la finale de la conférence Est du Championnat NBA dimanche en s’imposant à domicile face à Milwaukee (118-112) après deux prolongations, grâce à Kawhi Leonard.

Les Raptors, en quête de leur première finale de leur histoire, n’ont pas dit leur dernier mot face à Giannis Antetokounmpo et ses coéquipiers.

La franchise canadienne qui avait perdu les deux premiers matches à Milwaukee, a asphyxié les Bucks avec une défense très agressive.

Ils ont réussi à limiter l’impact offensif d’Antetokoumpo: l’ailier grec, candidat au titre de meilleur joueur de la saison (MVP) face à James Harden (Houston) et Paul George (OKC), n’a marqué que douze points (5 sur 16 au tir).

Il a certes capté 23 rebonds, mais il a perdu huit ballons et n’est pas parvenu à faire la différence dans un match très indécis.

Il a même dû quitter ses coéquipiers au début de la seconde prolongation après sa sixième faute personnelle de la soirée.

“Ce n‘était pas notre meilleur match, loin de là. On a perdu trop de ballons (20, NDLR), en partie parce qu’ils nous ont posé des problèmes, mais surtout parce qu’on manqué de concentration et d’intensité”, a regretté Antetokoumpo.

“Ils ont simplement mieux joué que nous”, a-t-il reconnu.

Milwaukee a eu du mal à maîtriser Leonard qui a marqué 36 points, dont huit en prolongations.

L’ancien joueur de San Antonio, sacré champion NBA avec les Spurs en 2014, a également été décisif en défense, avec notamment une interception, suivie d’un dunk, qui ont permis à Toronto de mener 114-110 à 32 secondes de la fin de la deuxième prolongation.

“Il a non seulement marqué des paniers importants, mais il a été omniprésent en défense. Dans un match aussi serré entre deux équipes aussi proches, une ou deux interceptions peuvent changer la dynamique et c’est ce que Kawhi a fait pour nous”, s’est félicité son entraîneur Nick Nurse.

- “Prête à se battre” /p>

Leonard a reçu le soutien de Pascal Siakam et Marc Gasol qui ont apporté respectivement 25 et 16 points.

“On a livré un match beaucoup plus physique que lors des deux premiers rencontres. J’ai vu une équipe qui était prête à se battre”, s’est réjoui le coach des Raptors.

Seule contrariété pour Toronto, Leonard a fini la rencontre épuisé et a semblé diminué par une blessure, ce qu’il a aussitôt nié.

“Tout va bien, c’est simplement qu’on est en plein play-offs, tout le monde a des douleurs à ce stade de la compétition, mais je vais continuer de ma battre”, a assuré l’ailier de Toronto.

Malgré cette défaite, seulement sa deuxième depuis le début des play-offs 2019, Milwaukee mène toujours —deux victoires à une

-, avant le match N.4 mardi, de nouveau à Toronto.

L’entraîneur des Bucks Mike Budenholzer reste optimiste: “On a eu nos chances dans ce match et on n’a pas su les saisir. Je suis sûr qu’on jouera mieux mardi, à commencer par Giannis”, a-t-il estimé.

Le vainqueur de ce duel sera opposé en finale à partir du 30 mai à la meilleure équipe de la conférence Ouest.

Le double champion NBA en titre Golden State mène trois victoires à zéro face à Portland dans l’autre finale de conférence, avant le match N.4 lundi dans la salle des Trail Blazers.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.