DERNIERE MINUTE

Tour d'Italie: l'entrée en montagne dans la deuxième semaine

Tour d'Italie: l'entrée en montagne dans la deuxième semaine
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Giro reprend mardi sa route, dans la 10e étape menant de Ravenne à Modène, en ouverture d’une deuxième semaine qui entre à partir de vendredi dans la haute montagne.

. Deux étapes de plat pour commencer:

Deux parcours rigoureusement plats. De 145 kilomètres mardi pour rallier Modène, de 221 kilomètres le lendemain pour rejoindre Novi Ligure, où le Giro rend hommage au “campionissimo” Fausto Coppi, la légende italienne des années 1940 et 1950.

Jeudi, entre Cuneo et Pinerolo, la 12e étape s’adresse davantage aux puncheurs ou aux baroudeurs. Si le parcours est très différent de la mythique étape du Giro 1949 entre les deux villes piémontaises, il comporte une vraie montée, à 33 kilomètres de l’arrivée. Un avant-goût pour les grimpeurs.

. Deux journées en haute altitude:

Lago Serru, près du colle Nivolet, est le nom de l’arrivée de la 13e étape (196 km), à 2247 mètres d’altitude. Le lac, dans une route en cul-de-sac, jouxte la frontière française (le col de l’Iseran est proche à vol d’oiseau). Deux montées précèdent la longue ascension finale de 20,3 kilomètres, à 5,9% de pente, dans un site environnemental protégé.

Samedi, la 14e étape présente cinq côtes ou cols dans le val d’Aoste. Avec le redoutable San Carlo, 10,5 kilomètres très pentus (9,8% de moyenne), avant la plongée vers Courmayeur, au pied du versant italien du Mont Blanc, la plus haute montagne d’Europe occidentale. Dans son histoire, le Giro n’a fait étape qu’une seule fois à Courmayeur. “L’ange de la montagne”, autrement dit le Luxembourgeois Charly Gaul, s‘était imposé voici 60 ans.

. Le final de la Lombardie:

Le Giro renoue avec ses classiques, dimanche, entre Ivrea et Côme (232 km). La longue étape reprend dans ses 75 derniers kilomètres l’essentiel du final du dernier Tour de Lombardie, qui était revenu à Thibaut Pinot (absent de ce Tour d’Italie).

La Madona del Ghisallo, haut-lieu du cyclisme italien, Sormano et le Civiglio sont les jalons du parcours qui se conclut sur les rives du lac de Côme. Les rescapés de la course rose seront alors à une semaine du terme de l‘épreuve, le 2 juin, à Vérone.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.