Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Barrage de L2: Lens écarte le Paris FC et peut rêver de montée

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Lens s’est imposé aux tirs au but (5-4) sur la pelouse du Paris FC, qui avait pourtant égalisé dans le temps additionnel (1-1), mardi en pré-barrage de L2 et ira défier Troyes, 3e de la L2, vendredi pour continuer à rêver de montée.

Les Sang et Or, cinquièmes de la saison, pensaient avoir fait la différence grâce à un but d’Ambrose (16e) mais les Parisiens, qui avaient terminé quatrième du championnat, ont arraché l‘égalisation dans le temps additionnel par Maletic (90e+3).

Ils ont finalement décroché la victoire en réalisant un sans-faute dans la séance de tirs au but, tandis que Perraud a envoyé sa tentative sur le poteau de Leca.

“Les joueurs n’ont rien lâché, c’est un match à l’image de la saison”, a estimé l’entraîneur artésien Philippe Montanier.

Le RCL, qui avait perdu (2-0) à Charléty face au PFC il y a deux mois lors de la 27e journée de L2, a cette fois su rester globalement solide, tout en faisant craquer la meilleure défense du championnat, qui n’avait perdu qu’une fois à domicile cette saison.

“On est resté fidèle à notre jeu. Il manquait un peu de justesse technique mais, dans l’ensemble, on a fait un très bon match. On a des regrets de ne pas avoir réussi à marquer durant nos temps forts”, a déploré le technicien parisien Mehmed Bazdarevic.

- 7000 Lensois à Charléty –

Les joueurs de Philippe Montanier ont célébré leur qualification avec les milliers de fans lensois présents dans la capitale, qui a vu déferler une véritable marée sang et or forte de plus de 7.000 supporters.

Ils n’auront toutefois pas beaucoup de temps pour savourer ce succès et devront très vite se projeter vers le duel face à l’Estac qui aura lieu dans moins de 72 heures.

Une nouvelle fois, Lens ne sera pas favori face aux Troyens, qui ont fini la saison en boulet de canon (11 victoires et 3 nuls).

“Ils font une série exceptionnelle. On sera forcément les challengers et on sera diminué physiquement. Mais l‘équipe a un mental à toute épreuve et on portera les valeurs de toute une région donc on ne va rien lâcher”, a souligné Montanier.

Après une première tentative de Duverne détournée en corner par Demarconnay (10e), la deuxième occasion est la bonne pour le RC Lens.

Après une perte de balle de Nomenjanahary dans le rond central, Doucouré lance Diarra, dont le centre au point de penalty est repris par Ambrose du plat du pied (0-1, 16e).

Après ce but, les Sang et Or s’endorment un peu sur leurs lauriers et les Parisiens trouvent la barre transversale sur une frappe de Perraud (31e).

Dès la reprise, le PFC impose au gros pressing aux Lensois qui se trouvent en grande difficulté. Les locaux sont récompensés de leurs efforts dans le temps additionnel quand Maletic transperce Leca d’une frappe puissante (1-1, 90e+3).

Durant la prolongation, la rencontre s‘équilibre à nouveau et Lens, comme réveillé par la cruelle égalisation parisienne, sort enfin la tête de l’eau.

Toutefois, aucune des deux équipes ne parvient à forcer la décision avant les tirs aux buts, qui font basculer la qualification du côté des Sang et Or.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.