DERNIERE MINUTE

Indonésie: le candidat déclaré battu à la présidentielle fait appel

L'ex-général Prabowo Subianto, le 21 mai 2019 à Jakarta, en Indonésie
L'ex-général Prabowo Subianto, le 21 mai 2019 à Jakarta, en Indonésie -
Tous droits réservés
NAOMI
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’ex-général Prabowo Subianto, candidat de l’opposition à l‘élection présidentielle indonésienne, a fait appel vendredi de la victoire de Joko Widodo, invoquant des “fraudes massives”, non confirmées par l’organe de supervision électorale indonésien ou par les observateurs indépendants.

Cette contestation des résultats de la présidentielle a provoqué cette semaine les pires émeutes que Jakarta ait connues depuis une décennie, avec au moins 7 morts et des centaines de blessés.

Prabowo Subianto, général à la retraite, était en relation étroite avec le régime dictatorial de Suharto qui s’est effondré en 1998. Il a qualifié de fraude l‘élection présidentielle qui s’est tenue le 17 avril.

Vendredi, son équipe de juristes a déposé une requête en annulation des résultats annoncés par la Cour constitutionnelle indonésienne, a constaté un journaliste de l’AFP sur place. La Cour est censée statuer à ce sujet fin juin.

L’ex-général Subianto avait perdu une bataille juridique similaire en 2014, année où Joko Widodo l’avait déjà battu.

Les résultats officiels du scrutin d’avril, publiés cette semaine et donnant ce dernier vainqueur, ont provoqué des manifestions de colère des partisans de Subianto, d’abord pacifiques mais qui ont rapidement dégénéré.

Plus de 400 manifestants ont été arrêtés, et la situation s’est calmée à partir de jeudi, selon la police.

“Sept émeutiers sont morts et neuf policiers ont été blessés”, a indiqué jeudi le porte-parole de la police nationale Mohammad Iqbal.

Les services sanitaires de Jakarta ont pour leur part fait état d’environ 900 blessés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.