Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Législatives en Inde: large majorité parlementaire pour les nationalistes de Modi

Législatives en Inde: large majorité parlementaire pour les nationalistes de Modi
Taille du texte Aa Aa

Les nationalistes hindous du Premier ministre Narendra Modi ont remporté une large majorité parlementaire avec 303 sièges aux élections législatives en Inde, selon les résultats définitifs publiés vendredi.

Le Bharatiya Janata Party (BJP) réalise le meilleur score de son histoire, pulvérisant son principal concurrent, le parti du Congrès. La formation de Rahul Gandhi n'aura que 52 députés pour les cinq prochaines années à la chambre basse du Parlement, la Lok Sabha.

Le BJP améliore même sensiblement sa performance des législatives de 2014, qui avaient propulsé Narendra Modi au pouvoir.

Le parti safran a fait le plein de voix dans le nord hindiphone de l'Inde, où les observateurs s'attendaient à ce qu'il recule, et a même effectué des percées dans le sud et l'est du pays, hors de sa zone traditionnelle.

Narendra Modi avait fait de ces élections un quasi-référendum sur sa personne. Ce charismatique fils d'un vendeur de thé a fait campagne sur un discours sécuritaire anxiogène et nationaliste, s'érigeant en protecteur du pays, lui permettant de passer sous silence son bilan économique mitigé.

Signe du raz-de-marée politique: l'héritier Rahul Gandhi a même perdu sa circonscription d'Amethi (Uttar Pradesh, nord), l'un des bastions traditionnels de la dynastie politique des Nehru-Gandhi. Il siégera tout de même au Parlement pour la prochaine législature, ayant été élu en parallèle dans une circonscription du Kerala (sud).

900 millions d'électeurs indiens étaient appelés à élire 543 députés au cours d'un gigantesque scrutin de six semaines en avril-mai. Les autorités électorales ont cependant annulé la tenue du vote dans la circonscription de Vellore (Tamil Nadu, sud) après la saisie de sommes monumentales d'argent liquide, ce qui fait que seuls 542 sièges ont été pourvus.

L'hémicycle de la Lok Sabha compte 545 parlementaires au total. Les deux derniers sièges, représentant la communauté anglo-indienne, sont nommés directement par le président d'Inde sur proposition du parti au pouvoir.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.