Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A la veille de Roland-Garros, Garcia échoue sur le fil à Strasbourg

Taille du texte Aa Aa

La N.1 française Caroline Garcia, 25 ans, a échoué d'un cheveu samedi en finale du tournoi WTA de Strasbourg face l’Ukrainienne Dayana Yastremska, 19 ans et 42e mondiale, gagnante en trois sets 6-4, 5-7, 7-6 (7-3) au terme de trois heures de lutte acharnée, à la veille de Roland-Garros.

Etouffée pendant un set et demi par la puissance de l'Ukrainienne qu'elle rencontrait pour la première fois (49 coups gagnants sur l'ensemble du match, 18 pour Garcia), la Lyonnaise, 24e mondiale et tête de série N.4, est parvenu à renverser la tendance en fin de deuxième manche, effaçant deux balles de match pour s'imposer 7-5.

Breakée d'entrée au début du 3e set, elle a réussi à recoller et même à se procurer une balle de match, avant de céder dans un tie-break mieux négocié par Yastremska (7-3), tête de série N. 6 qui a décroché à Strasbourg son troisième titre sur le circuit WTA.

"J'ai tout donné (...) elle a été un tout petit peu plus opportuniste à la fin", a déclaré après le match Garcia, couronnée à Strasbourg en 2016.

Elle jouait samedi en Alsace sa première finale de l'année, après un début de saison poussif (14 victoires pour 11 défaites), à l'exception de la Fed Cup, où elle faisait son grand retour après deux saisons et où elle a su tenir son rang.

- Yastremska, bourreau des Bleues -

Avec deux matches en trois sets, son parcours vers la finale en Alsace n'a pas été de tout repos mais elle a su élever progressivement son niveau de jeu, livrant en demi-finale sa meilleure copie, notamment au service (10 aces), face à sa compatriote Chloé Paquet, 223e mondiale et surprise du tournoi.

"Le niveau de jeu est intéressant, l'état d'esprit est très intéressant. Je vais essayer de m'appuyer dessus" pour Roland-Garros et les tournois suivants, a positivé Garcia, quart de finaliste à Paris en 2017 où elle sera cette année tête de série N.24 et affrontera au premier tour l'Allemande Mona Barthel, 84e mondiale.

"Peut-être qu'aujourd'hui, je voulais plus la victoire qu'elle, c'est peut-être ça (qui a fait) la différence", a confié, de son côté, Yastremska, qui affrontera au premier tour à Paris l'Espagnole Carla Suarez Navarro, 28e mondiale. La native d'Odessa, qui a fêté ses 19 ans il y a dix jours, s'est révélée le bourreau des Françaises cette semaine, avec, outre Garcia, des victoires sur Pauline Parmentier et Fiona Ferro.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.