Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Coupe de France de hand: intouchables, les Messines réussissent le doublé

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Une semaine après avoir remporté le Championnat, les Messines ont réussi le doublé en gagnant la Coupe de France de handball face à Brest, 34 à 24, samedi à Bercy, dans une finale dominée de la tête et des épaules.

C’est la neuvième fois que le club lorrain inscrit son nom au palmarès de la Coupe et la sixième qu’il signe un doublé. Seulement, est-on tenté de dire, tant sa domination en Championnat est écrasante depuis son premier trophée en 1989: 23 titres sur 31 possibles.

Cette saison 2018-2019 est la meilleure de l’histoire des “Dragonnes”. Il y a deux semaines, elles ont joué le Final Four de la Ligue des champions à Budapest, une première pour un club féminin français, et une étape importante pour elles, même si la demi-finale perdue contre les Russes de Rostov a laissé des regrets.

Au niveau national, elles ont prolongé leur série en Championnat par un quatrième titre d’affilée en écrasant Nice en finale et reconquis la Coupe de France, qui leur avait échappé l’an passé au profit de Brest.

A Bercy, elles ont montré une nouvelle fois qu’elles étaient largement au-dessus du lot avec leurs huit Bleues championnes d’Europe, ou plutôt sept samedi car l’ailière Manon Houette, blessée à la cuisse au Final Four, était absente.

- Une finale à sens unique –

Les Brestoises étaient les seules à avoir fait trébucher Metz en Championnat, mais dans un match sans enjeu à quatre jours du grand rendez-vous de Budapest. Face à Grâce Zaadi, Gnonsiane Niombla au encore Laura Glauser dans les buts, elles n’ont cette fois pas fait le poids.

Dans une salle copieusement remplie, les Messines ont pris un départ fulgurant: 8-2 après 12 minutes. En tête de sept longueurs (18-11) en rentrant aux vestiaires, les Lorraines ont vécu 30 dernières minutes tranquilles. C‘étaient les dernières pour la pivot Béatrice Edwige sous le maillot jaune et bleu avant de prendre la direction du club hongrois de Györ, le triple champion d’Europe en titre.

Pour Brest, vainqueur de la Coupe de France et finaliste du Championnat l’an passé, cette défaite conclut une saison très difficile. Nanti du plus gros budget, le club ne cachait pas ses ambitions de détrôner Metz dès cette année, mais ces plans ont été contrecarrés par des événements imprévus, les grossesses de la gardienne Cléopâtre Darleux et de la Suédoise Isabelle Gülden notamment, mais aussi des conflits entre l’encadrement et plusieurs joueuses dont la plus connue, Allison Pineau, qui n’a plus joué depuis mars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.