Roland-Garros: forfait de Kvitova, blessée au bras gauche

Petra Kvitová, lors du tournoi de Stuttgart, le 28 avril 2019
Petra Kvitová, lors du tournoi de Stuttgart, le 28 avril 2019 Tous droits réservés Thomas KIENZLE
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

La Tchèque Petra Kvitova, N.6 mondiale, a déclaré forfait lundi matin avant son entrée en lice à Roland-Garros face à la Roumaine Sorana Cirstea (N.84), victime de douleurs à l'avant-bras gauche.

"J'ai mal à l'avant-bras gauche depuis des semaines, et hier soir, une IRM a confirmé une élongation de 2e degré qui pourrait malheureusement fortement s'aggraver si je joue aujourd'hui", a expliqué la joueuse sur son compte Twitter.

Les médecins estiment qu'elle doit rester au repos "deux à trois semaines, sans jouer du tout au tennis", a précisé la gauchère, plus tard en conférence de presse, espérant donc être de retour pour Wimbledon (1er-14 juillet).

"Je reste positive pour la saison sur herbe", a-t-elle assuré.

"Je suis très déçue de ne pas pouvoir jouer à Roland-Garros cette année. La décision a été très difficile à prendre (...) j'ai hâte de revenir en 2020", a encore assuré sur Twitter la joueuse, ex-N.2 mondiale qui avait été éliminée dès le 3e tour l'an dernier à Paris.

Elle est remplacée dans le tableau final par la lucky loser slovène Kaja Juvan (131e mondiale).

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Judo : Riner sacré pour la huitième fois à Paris, Romane Dicko également en or

Clarisse Agbégnénou décroche sa septième victoire au Grand Chelem de Paris

Judo : avec trois médailles d'or à son actif, la France a brillé au Grand Slam de Paris