DERNIERE MINUTE

Roland-Garros: Benchetrit tout en contrôle pour passer des qualifs au 2e tour

Roland-Garros: Benchetrit tout en contrôle pour passer des qualifs au 2e tour
Taille du texte Aa Aa

Le Français Elliot Benchetrit, 20 ans, 273e mondial et issu des qualifications, s’est hissé mardi au 2e tour de Roland-Garros en gérant parfaitement ses émotions pour écarter facilement le Britannique Cameron Norrie (49e) 6-3, 6-0, 6-2.

“J’ai vu une tactique assez claire dès le début, ce qui m’a permis de rester assez calme tout au long du match”, a commenté le joueur qui voit dans cette victoire le simple “accomplissement d’une méthode de travail”, notamment sur “la compréhension des émotions, la compréhension de la gestion du stress”.

Du coup, son émotion est “atténuée”. “J’ai gagné beaucoup de matchs en faisant ça et j’ai perdu beaucoup de matchs en ne le faisant pas, donc j’ai vraiment la conviction que quand je fais ça je suis très performant”, a-t-il expliqué.

L’an dernier, il avait été éliminé au premier tour du tableau final de Roland-Garros par Gaël Monfils. Il se rappelle avoir bien commencé le match contre son compatriote avant de s’“éteindre”. Ce qu’il a parfaitement évité cette année face à Norrie.

“J’ai beaucoup appris de l’année dernière (…) je me suis un peu moins enflammé sur certains points, ce qui fait que j’ai gardé de l‘énergie et que j’ai été capable d’utiliser cette énergie pour être constant et pas faire des éclats de folie pendant deux-trois points, deux-trois jeux et perdre toute mon énergie et ne plus être là pendant deux-trois sets”, a-t-il expliqué.

Au prochain tour, Benchetrit affrontera le Serbe Dusan Lajovic (35e), finaliste à Monte-Carlo en avril, mais il ne veut pas parler d‘éventuelle “confirmation” de cette première victoire dans le tableau final.

“Depuis la wild card des qualifs, je ne joue que des joueurs plus forts que moi, donc en aucun cas j’ai l’obligation de gagner ne serait-ce qu’un seul match, j’ai juste l’obligation de faire de mon mieux et de me battre pour honorer la wild card qualif qu’on m’a donnée et, maintenant, de me battre pour aller le plus loin possible dans ce tableau”, a-t-il estimé.

“Un super joueur, c’est quelqu’un qui est capable de reproduire la même chose pendant cinq-six matchs de suite et c’est là où il y a une énorme différence entre un Djokovic, Zverev, Nadal et les joueurs qui sont 20e-30e mondial”, a commenté le joueur.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.