Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roland-Garros: abandon de la N.4 mondiale Kiki Bertens au 2e tour

Taille du texte Aa Aa

La N.4 mondiale néerlandaise Kiki Bertens, malade, a abandonné mercredi au 2e tour de Roland-Garros.

“Je me suis réveillée à 3h du matin très malade. J’ai eu la diarrhée toute la matinée. Ca s’est un peu calmé ensuite et j’ai voulu tenter le coup, mais je n’avais plus du tout d‘énergie”, a expliqué plus tard en conférence de presse la joueuse qui pouvait espérer devenir N.1 mondiale à l’issue du tournoi.

Parmi les favorites sur la terre battue parisienne après son titre à Madrid mi-mai, elle a quitté le court alors qu’elle était menée 3-1 par la Slovaque Viktoria Kuzmova (46e).

“Il aurait mieux valu ne pas du tout entrer sur le court”, a-t-elle reconnu.

“Ca tombe vraiment très mal: j‘étais très bien ces dernières semaines et ça m’arrive pendant un Grand Chelem…”, a-t-elle constaté dépitée.

C’est donc Kuzmova qui affrontera au prochain tour la Britannique Johanna Konta (26e) qui a éliminé l’invitée américaine Lauren Davis (111e).

Dans la matinée, l’Ukrainienne Kateryna Kozlova (67e) avait déclaré forfait, victime d’une infection virale, laissant sa compatriote Elina Svitolina, 9e mondiale, se qualifier sans jouer pour le 3e tour.

Le tableau féminin de Roland-Garros a déjà perdu une autre des principales prétendantes au titre, l’ex-N.1 allemande Angelique Kerber, éliminée dès le premier tour.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.