Roland-Garros: après Gasquet, Tsonga stoppé au deuxième tour par Nishikori

Access to the comments Discussion
Par AFP
Roland-Garros: après Gasquet, Tsonga stoppé au deuxième tour par Nishikori

Jo-Wilfried Tsonga, ex-N.5 mondial aujourd’hui 82e, a été éliminé au deuxième tour de Roland-Garros par le N.7 mondial, le Japonais Kei Nishikori, en quatre sets 4-6, 6-4, 6-4, 6-4 en un peu plus de trois heures mercredi.

Tsonga, 34 ans, est à la poursuite de son meilleur niveau après une saison 2018 très largement tronquée, la faute à son genou gauche opéré puis longtemps récalcitrant.

Tsonga n’a pas démérité face au métronome japonais: il a d’abord inversé la situation dans la première manche après avoir accusé un break de retard, puis il a compté un break d’avance dans les troisième (2-0) et quatrième sets (3-0). Mais Nishikori s’en est sorti à chaque fois.

“Ce n‘était pas facile d’affronter Jo mais j’ai joué un match très solide aujourd’hui, je ne me suis pas inquiété”, a déclaré le Japonais à sa sortie du court.

Un peu plus tôt, Richard Gasquet (39e) a également chuté au deuxième tour, battu par l’Argentin Juan Ignacio Londero (78e) en quatre sets 6-2, 3-6, 6-3, 6-4.

Nishikori affrontera le Serbe Laslo Djere (32e) pour une place en huitièmes de finale.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2023 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2023 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.