DERNIERE MINUTE

Honduras: l'ambassade américaine attaquée en marge de manifestations

Honduras: l'ambassade américaine attaquée en marge de manifestations
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Des personnes masquées ont incendié la porte de l’ambassade américaine au Honduras en marge de manifestations vendredi à Tegucigalpa, protestant pour le deuxième jour consécutif contre des réformes du secteur public.

Quelque 10.000 manifestants, notamment des médecins, enseignants et étudiants, réclamaient l’abandon de deux décrets gouvernementaux prévoyant, selon eux, une privatisation des services de santé et d‘éducation. La police a fait usage de gaz lacrymogène.

A l’ambassade, des pompiers sont venus éteindre le brasier qui a détruit la porte sans endommager le bâtiment. Après l’incident, la mission diplomatique a publié un communiqué demandant “à tous les Honduriens de s’abstenir d’actes de violence”.

Selon la police, un homme âgé de 23 ans a été arrêté. Des manifestants ont accusé des “infiltrés gouvernementaux” d’avoir provoqué l’incident.

Le bureau du Haut-commissariat de l’ONU aux droits de l’homme à Tegucigalpa a fait part de sa “préoccupation vis-à-vis de l’utilisation d’une grande quantité de gaz lacrymogène” et de “l’usage d’armes à feu par une partie des forces de l’ordre” qui a fait deux blessés.

La veille, des manifestants qui se dirigeaient vers l’aéroport de la capitale avaient également été aspergés de gaz lacrymogène et les vols internationaux avaient dû être suspendus durant quelques heures.

Des barrages routiers organisés par des manifestants ont été signalés jeudi et vendredi ailleurs dans le pays.

burs-gle/je/lch/sd

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.