Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rugby à VII: la France en quarts à Paris malgré une journée mitigée

Taille du texte Aa Aa

L‘équipe de France masculine de rugby à VII a assuré l’essentiel samedi, une qualification en quarts de finale du tournoi de Paris, dernière étape du circuit mondial, malgré deux défaites en trois matches samedi.

La France affrontera dimanche (11h28) les Fidji, champions olympiques en quête d’une 3e couronne mondiale en 5 ans, après 2015 et 2016.

Merci l’Ecosse! En passant la transformation de la gagne après la sirène face au Japon (22-21), l’ouvreur écossais Gavin Lowe a indirectement évité aux Bleus de passer à la trappe devant leur public dès la phase de poules.

Surpris d’entrée par le Japon (17-14) et dominés par la Nouvelle-Zélande (17-10), qu’ils n’ont pas réussi à battre une troisième fois d’affilée, les Français ne doivent leur salut qu’au large succès contre l’Ecosse (28-12) qui leur permet de terminer à la différence de points (+6) devant Nippons (15) et Calédoniens (-17).

Une fin heureuse pour une journée qui avait mal débuté. “Ca reste positif car on se qualifie en quarts de finale”, a réagi Marvin O’Connor. “C’est une super nouvelle. Cela fait 5 quarts de Cup sur 10 tournois, la moitié. (…) On ne va pas cracher dans la soupe. Certes, on a perdu deux matches, mais pour une fois que cela tourne en notre faveur…”, a ajouté l’ancien Parisien, de retour à Jean-Bouin.

Même son de cloche du côté de l’entraîneur Jérôme Daret: “Cela s‘équilibre sur la saison. En début de saison, on n’est pas passé au goal-average deux ou trois fois. A Las Vegas, cela nous a coûté cher: on finit avant-derniers”, rappelle-t-il.

“On a rectifié le tir” –

Mais comment être à la hauteur des Fidjiens quand on vient de perdre face aux Japonais, qui luttent pour conserver leur place dans le circuit? “On n’a pas montré notre vrai visage contre le Japon”, se défend O’Connor. “Dans les deux matches qui ont suivi, on a montré tout ce qu’on avait accompli depuis quelques tournois.”

Notamment contre l’Ecosse, dominée grâce à plus de précision et de coups d’envoi rattrapés, et malgré deux cartons jaunes infligés à Jonathan Laugel et Manoël Dall’Igna. “On a bien rectifié le tir, on a eu les ballons”, ajoute O’Connor.

Ce sera une autre histoire face aux redoutables fidjiens, contre qui les Français avaient perdu leur deuxième finale de la saison à Hong Kong (21-7). “Il ne faut pas qu’il aient de balles”, réclame Daret. “On n’est pas passé loin à Hong Kong. (…) Si on arrive à avoir la possession, on pourra leur poser pas mal de soucis”, estime le technicien.

Pour aller jusqu’au bout? “Le tournoi réussi, ce serait de le gagner”, répond O’Connor. Un mois avant le tournoi de qualification olympique (TQO), les Bleus engrangent de la confiance, peu importe la manière.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.