Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tour d'Italie: Carapaz a le Giro en mains

Tour d'Italie: Carapaz a le Giro en mains
Taille du texte Aa Aa

L’Equatorien Richard Carapaz (Movistar) a le Giro en mains après la victoire de l’Espagnol Pello Bilbao (Astana) dans la 20e et avant-dernière étape, samedi, au Monte Avena.

A la veille du contre-la-montre de Vérone, Carapaz n’a rien cédé à ses rivaux dans la dernière arrivée au sommet. Au contraire, il a même distancé le Slovène Primoz Roglic, qui a perdu sa troisième place du classement général au profit de l’Espagnol Mikel Landa.

L’Equatorien s’est transformé en équipier dans l’ultime montée de cette étape de 194 kilomètres, pour aider Landa. Mais l’Espagnol s’est fait surprendre pour le gain de l‘étape par Bilbao, déjà vainqueur à L’Aquila (7e étape).

Le succès de Bilbao a donné du baume au coeur à la formation Astana après les ennuis de son chef de file, le Colombien Miguel Angel Lopez. Dans le final, Lopez a chuté par la faute d’un spectateur à qui il s’en est pris ensuite avant de remonter sur le vélo.

Carapaz, Landa et Lopez se sont montrés les plus forts dans la principale ascension du jour, le Passo Manghen, où ils ont distancé d’une quinzaine de secondes leurs rivaux directs, Nibali et Roglic, avant le regroupement dans la descente.

Une échappée (Nieve, Bilbao, Dunbar, Kangert, Gebreigzabier, Madouas, Ciccone, Capecchi) s’est formée avant les deux dernières montées. Le Français Valentin Madouas a attaqué à 16 kilomètres de l’arrivée, dans le Croce d’Aune, mais a été repris aux 4 kilomètres.

Au classement général provisoire, Carapaz précède Nibali de 1 min 54 sec et Landa de 2 min 53 sec. Roglic, qui devrait logiquement monter sur le podium final au vu de ses qualités de rouleur, compte 3 min 06 sec de retard.

Pour conclure sa 102e édition, dimanche, le Giro emprunte à contre-sens le circuit des Mondiaux de Vérone (1999 et 2004). Le parcours de 17 kilomètres comporte la montée de Torricelle (4,5 km à 5 %) et se termine dans le cadre grandiose de l’amphithéâtre antique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.