Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rugby à VII: 5e à Paris, les Bleus sont parés pour le pari de Tokyo

Rugby à VII: 5e à Paris, les Bleus sont parés pour le pari de Tokyo
Taille du texte Aa Aa

Une 5e place et son meilleur classement final depuis 2007: l‘équipe de France masculine de rugby à VII a bouclé le circuit mondial sur une note positive dimanche à Paris, à un mois du tournoi de qualification olympique (TQO) à Colomiers.

Entre la défaite d’entrée face au modeste Japon (17-14) et le feu d’artifice final face aux Samoa (40-5), assurément leur meilleur match du week-end, il y eu un monde d‘écart dans les performances des Bleus. “On a été très performants sur les coups d’envoi, donnés et reçus, donc on a pu mettre en place notre jeu de façon simple”, résume Paul Bonnefond, heureux de “terminer par une belle victoire à la maison”.

Avec six essais, dont un triplé pour Stephen Parez, concluant de superbes combinaisons, les Bleus ont assuré le spectacle et fait le plein de confiance avant l‘échéance la plus importante de la saison, ce tournoi en banlieue toulousaine qu’ils devront gagner pour rallier Tokyo. “Ça se jouera sur un tournoi et on sait que sur un match, tout peut arriver. On y va confiant même si ce sera très compliqué. On y pense depuis le début de la saison”, dit Bonnefond.

Mais c’est peut-être le match de classement précédent, gagné face au Kenya (26-21), qui sera le plus utile pour la suite: menés de 14 points, les Bleus ont égalisé sur la dernière action, trois minutes après la sirène, avant de s’imposer en prolongation.

- Des Bleus “malins” –

“On ne baisse pas les bras, on a du tempérament, on commence à se forger un mental d’acier”, s’est réjoui l’entraîneur Jérôme Daret, satisfait des “bonnes décisions dans les zones de marque” par ses joueurs, “malins” selon lui. Une intelligence de jeu qu’il prône sans cesse.

Après une première saison difficile (13e), l’ancien demi de mêlée de Dax a fait remonter les Bleus à la 8e place mondiale, leur meilleur classement depuis 2007, grâce à une belle deuxième moitié de saison: finale à Vancouver et Hong Kong, 4e place à Londres et donc 5e à Paris, où ils ont tenu tête une période aux Fidjiens (défaite 24-5), larges vainqueurs de tous leurs adversaires, en quarts de finale.

“On est monté en puissance cette saison, on termine bien les matches et les tournois”, abonde Bonnefond. “On fait des finales, des podiums, on fait une cinquième place ici en accrochant tout le monde, en étant consistants, peu importe qui joue… On a un groupe de 15-20 joueurs de très haut niveau. Je pense qu’on a rattrapé le gap qu’il y avait avec les Anglais notamment”, ajoute l’ancien Lyonnais.

Cela tombe bien, le VII de la Rose sera l’adversaire N.1 des Bleus à Colomiers.

Résultats des Bleus samedi (phase de poules)

France – Japon 14-17

France – Ecosse 28-12

France – Nouvelle-Zélande 10-17

Résultats des Bleus dimanche (phase finale)

Quart de finale: Fidji – France 24-5

Matches de classement:

France – Kenya 26-21

France – Samoa 40-5

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.