Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des agences de presse protestent contre les règles imposées par la Fifa

Taille du texte Aa Aa

Plusieurs agences de presse, dont l’AFP, ont annoncé mardi dans un communiqué qu’elles allaient réduire leur couverture de la première Convention du football féminin de la FIFA, les 6 et 7 juin à Paris, en raison des restrictions imposées par l’instance.

L’AFP, AP, Reuters ou encore l’agence espagnole EFE, entre autres, ont décidé de ne pas assurer de couverture vidéo de l‘événement, qui a lieu à la veille du début de la Coupe du monde féminine en France, et entendent ainsi protester contre “le non-respect de leurs droits en tant que créateurs de contenus”.

La Fifa estime “qu’elle détient la propriété intellectuelle des vidéos produites par les entreprises de presse”, dénoncent les agences, qui se plaignent que l’instance “impose déjà des contrôles restrictifs pour la publication et la distribution de contenus”.

D’après les conditions imposées par la Fifa pendant la Coupe du monde féminine, les images de séances d’entraînement à la veille des matches doivent être retirées après 48 heures, expliquent par exemple les agences.

La Convention du football féminin doit réunir pour la première fois des personnalités importantes du monde du sport et de la politique pour parler du développement et de l‘émancipation des femmes dans le football.

“L’absence de couverture vidéo indépendante aura pour conséquence une information bien moins indépendante pour le public”, est-il ajouté.

dif/chc

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.