Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roland-Garros: "On espère finir le tournoi dimanche", déclare Forget

Taille du texte Aa Aa

“On espère finir le tournoi samedi pour les femmes, et dimanche pour les hommes”, a déclaré le directeur de Roland-Garros Guy Forget après le report à jeudi de l’ensemble des matches initialement programmés mercredi à cause de la pluie et alors que les conditions météo s’annoncent “difficiles” vendredi.

Jeudi devait en théorie être consacré aux demi-finales dames. Ont finalement été reprogrammés les quatre derniers quarts de finales à disputer, deux féminins et deux masculins, dès midi.

Les quatre demi-finales, dont celle très attendue entre Roger Federer et Rafael Nadal, devraient suivre le lendemain: reste à savoir si la météo déjà annoncée pluvieuse le permettra, et, le cas échéant, quels courts seront mobilisés.

“La difficulté, c’est de faire avancer le tournoi, avec pour les joueurs, et surtout pour les joueuses, un temps de récupération similaire. On espère finir le tournoi samedi pour les femmes, et dimanche pour les hommes. Les prévisions météo pour demain (jeudi) sont bonnes, pour vendredi beaucoup moins. On est en train d‘étudier tous les scénarios possibles qui nous permettront de faire avancer ce tournoi de la meilleure manière possible”, expose Forget.

Roland-Garros envisage deux pistes principales pour la programmation de vendredi: jouer les demi-finales messieurs sur le Central et les demi-finales dames sur le Suzanne-Lenglen, “mais aussi pourquoi pas jouer sur un troisième court, le Simonne-Mathieu, compte tenu des conditions climatiques qui vont être difficiles”, esquisse Forget, en précisant que le tournoi “ne prendra que demain la décision”.

- Dernière édition sans toit –

“Si les choses tournaient mal, l’idéal, c’est que les deux joueuses puissent avoir le même temps de repos, et le meilleur moyen d’atteindre cela, c’est qu’elles jouent leur match exactement en même temps”, l’une sur le Lenglen, l’autre sur le Mathieu, développe-t-il. “Il n’y aurait pas une joueuse qui pourrait terminer 24 heures avant l’autre, c’est vraiment le genre de choses qu’on veut éviter. On sait qu‘à cause des conditions climatiques, il y a des joueuses qui risquent potentiellement de jouer trois jours de suite, c’est déjà un gros problème, on ne voudrait pas en ajouter un supplémentaire.”

“Historiquement, une finale hommes s’est déjà jouée un lundi (la finale 2012 entre Nadal et Djokovic s‘était terminée le lundi, ndlr), on peut imaginer la même chose pour la finale femmes en cas de scénario catastrophe”, évoque le directeur du tournoi.

“On va essayer de faire les meilleurs choix possibles compte tenu des circonstances, on a la chance d’avoir trois courts principaux magnifiques. Si ça devait être le cas, j’estime qu’il n’y aurait rien de dégradant à jouer sur le Simonne-Mathieu, que certains qualifient de plus beau court du monde”, souligne Forget.

C’est la première fois depuis trois ans (30 mai 2016) qu’aucune balle n’est jouée de la journée à Roland-Garros.

Le tournoi parisien est le dernier Grand Chelem à ne pas encore disposer d’un toit. Il vit précisément sa dernière édition sans que son court Central en soit équipé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.