Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Solitaire du Figaro: collision entre le bateau d'une concurrente et un cargo

Solitaire du Figaro: collision entre le bateau d'une concurrente et un cargo
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le bateau de Cassandre Blandin (Klaxoon C), qui participe pour la première fois à la Solitaire du Figaro, a été heurté par un cargo mais la navigatrice n’est pas blessée, a annoncé mercredi la direction de course.

La navigatrice de 29 ans est choquée, son voilier est endommagé à l’avant (bout dehors cassé) et elle fait route vers Brest (Finistère).

“L’équipe de la direction de course à terre met en place un suivi régulier avec le marin et organise les conditions de son arrivée à Brest avec Marc Guillemot, le responsable du projet. Le CROSSCORSEN prévenu par le directeur de course fait également une veille attentive sur sa route retour”, a indiqué l’organisation.

Blandin a prévenu le directeur de course, Francis Le Goff, de l’accident tôt ce matin (07h00 heure française). Aucune information n’a été donnée sur les circonstances de l’accident.

Elle faisait route avec 46 autres concurrents vers Kinsale (Irlande), terme de la première étape de la 50e édition de la Solitaire du Figaro partie dimanche au large de Pornichet (Loire-Atlantique).

Blandin, qui vient de la voile olympique avec une carrière en 470, étrenne sa première année en course au large.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.