DERNIERE MINUTE

GP de F1 du Canada: Vettel, Gasly et Hülkenberg démentent les rumeurs sur leur avenir

GP de F1 du Canada: Vettel, Gasly et Hülkenberg démentent les rumeurs sur leur avenir
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La saison des transferts en Formule 1 n’est pas encore ouverte que Sebastian Vettel, Pierre Gasly et Nico Hülkenberg ont eu à démentir des rumeurs sur leur avenir jeudi, à la veille des essais libres du Grand Prix du Canada.

Interrogé sur les articles parus sur le web évoquant sa possible retraite en fin de saison, “je n’ai jamais dit quoi que ce soit dans ce sens donc je ne sais pas d’où ça vient”, a commenté Vettel.

“Je peux m’arrêter quand je le désire et l‘équipe peut probablement me virer quand elle le souhaite, mais je suis très heureux au sein de l‘écurie et j’espère qu’elle est satisfaite de moi”, a poursuivi le pilote Ferrari.

“Je suis affamé, a ajouté l’Allemand. Tout ce qui compte pour moi est de gagner avec Ferrari et c’est ce pour quoi je travaille. Pour l’instant, nous ne gagnons pas, donc vous pouvez faire le calcul vous-mêmes, nous avons encore des choses à accomplir.”

Gasly, lui, a pris les devants pour faire taire les bruits persistants prédisant son remplacement prochain chez Red Bull, au sein de laquelle il a été promu cette année.

“Je n’ai pas envie de perdre mon temps avec ce genre de conneries, a lancé le Français. J’ai des choses plus importantes dont je dois m’occuper comme mon travail, ma famille et mes amis. Pour moi, c’est juste du mauvais journalisme et je n’ai pas envie de faire plus de commentaires.”

“En gros, ce sont des fake news“, a également balayé l’Allemand Nico Hülkenberg, dont le nom a récemment été lié à l‘écurie autrichienne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.