Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue des nations: Pays-Bas contre Angleterre, place aux jeunes!

Ligue des nations: Pays-Bas contre Angleterre, place aux jeunes!
Taille du texte Aa Aa

Roulez jeunesse: l’affiche entre les Pays-Bas et l’Angleterre en demi-finales de la Ligue des nations oppose deux générations montantes en quête d’un premier accomplissement sur la grande scène internationale, jeudi (18h45 GMT) à Guimaraes, au Portugal.

Au stade Afonso-Henriques, Anglais et Néerlandais s’avancent avec une flopée de jeunes loups: les deux nations ont largement renouvelé leur effectif depuis l’intronisation de Gareth Southgate sur le banc des “Three Lions” en 2016 et de Ronald Koeman sur celui des “Oranje” en 2018.

A l’heure de disputer la finale à quatre (“final four”) de la nouvelle compétition de l’UEFA, l’Angleterre présente un groupe d‘à peine 25 ans de moyenne d‘âge contre 26 pour les Pays-Bas.

De chaque côté, les jeunes pousses ont signé des performances remarquées tout au long de la saison, notamment en Ligue des champions.

La jeunesse néerlandaise de l’Ajax Amsterdam a soufflé un vent de fraîcheur sur la C1 avec son jeu basé sur l’insouciance et les efforts constants.

Emmenée par leur capitaine en défense Matthijs de Ligt (19 ans) et ses coéquipiers au milieu de terrain Frenkie de Jong et Donny van de Beek (22 ans chacun), l‘équipe amstellodamoise a éliminé des habitués de la C1 comme le Real Madrid, triple tenant du titre, et la Juventus Turin de Cristiano Ronaldo.

- “Finir le travail” /p>

Il aura juste manqué un peu de roublardise et d’expérience à l’Ajax pour résister à l‘élimination dans les dernières secondes face à Tottenham en demi-finale (1-0, 2-3).

Nul doute que Ronald Koeman s’appuiera sur leur parcours et leurs qualités pour que les Pays-Bas retrouvent leur première finale internationale depuis la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

“Nous avons un groupe magnifique”, a commenté le sélectionneur néerlandais mercredi en conférence de presse. “Nous avons fini premiers de notre poule et vu les circonstances cela a beaucoup de valeur, c’est un accomplissement palpable pour les joueurs et l’encadrement. Nous allons tout faire pour finir le travail en beauté.”

Les Pays-Bas ont déjà retrouvé en partie leur rang grâce à la Ligue des nations: ils ont dominé au bout du suspense une poule ultra-relevée composée des champions du monde français et de l’Allemagne.

Jeunes Lions –

Côté anglais, deux joueurs ont soulevé la Ligue des champions avec Liverpool samedi dernier face à Tottenham (2-0): les défenseurs Joe Gomez (22 ans) et Trent Alexander-Arnold (20 ans) ont débarqué au Portugal avec leur tout nouveau statut de champions d’Europe des clubs.

Et les “Three Lions” peuvent s’appuyer sur d’autres jeunes, à commencer par ceux de Tottenham comme Dele Alli (23 ans), Eric Dier (25 ans) et le capitaine anglais Harry Kane (25 ans), néanmoins toujours diminué après être revenu de blessure.

Il y a aussi les champions d’Angleterre avec Manchester City: l’attaquant Raheem Sterling (24 ans), pressenti pour porter le brassard jeudi, et le stoppeur John Stones (25 ans).

Sans compter l’attaquant de Manchester United Marcus Rashford (21 ans), bourreau du Paris Saint-Germain en C1, ou le phénomène du Borussia Dortmund Jadon Sancho, qui a affolé la Bundesliga cette saison du haut de ses 19 ans.

“L’Angleterre a beaucoup de talent en attaque, ils ont un large éventail de joueurs”, a admiré Koeman. “Gareth Southgate a accompli un travail fantastique, la manière dont ils ont géré leur effectif et donné leur chance aux jeunes est un exemple pour l‘équipe néerlandaise.”

Comme pour les Pays-Bas, la jeunesse anglaise a écarté à l’automne dernier des équipes réputées comme la Croatie, finaliste du dernier Mondial, et la toujours dangereuse Espagne. Et l’avenir s’annonce radieux pour l’Angleterre avec la génération 1997, sacrée championne du monde des moins de 20 ans il y a deux ans.

Qui a le plus beau vivier du continent ? La demi-finale de Ligue des nations entre Anglais et Néerlandais apportera une première réponse…

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.