Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roland-Garros: Federer face au sortilège Nadal

Roland-Garros: Federer face au sortilège Nadal
Taille du texte Aa Aa

Une demi-finale de rêve entre deux légendes vivantes, attendue avec délectation vendredi à Roland-Garros. Mais aussi une équation complexe: jamais Roger Federer n’a réussi à vaincre Rafael Nadal Porte d’Auteuil. A 37 ans, le défi est immense pour le Suisse, mais pas impossible.

Rarement un match n’avait engendré un tel engouement à Roland-Garros, avec une opposition presque déjà emprunte de nostalgie, inscrite comme l’un des classiques du genre dans l’histoire du tennis. “C’est fabuleux d’avoir encore Rafa-Roger à Roland. Il ne se sont pas joués ici depuis 2011 (en finale, ndlr). J’ai vraiment hâte, c’est toujours exceptionnel de les voir s’affronter”, estime le capitaine de l‘équipe de France de Coupe Davis Sébastien Grosjean.

Huit ans! Une attente interminable pour les fans de tennis, notamment due à l’absence de Federer pendant les trois dernières années Porte d’Auteuil.

- Le revers de Federer, la clé? –

Si l’on regarde le bilan sur terre entre ces deux monstres sacrés du tennis, 37 tournois du Grand Chelem à eux deux, qui se sont affrontés à 38 reprises toutes surfaces confondues, l’Espagnol mène très largement avec treize victoires contre deux pour Federer (à Hambourg en 2007 et Madrid en 2009).

Le Suisse, qui n’a plus croisé la route de Nadal sur terre depuis 2013, n’a jamais vraiment trouvé la clé pour battre le Majorquin sur sa surface, en tout cas jamais à Roland-Garros, battu les cinq fois où les deux s’y sont croisés.

“Le fait qu’il n’ait jamais réussi à le battre à Roland-Garros sera certainement un facteur. Nadal possède un avantage psychologique “, assure Jim Courier, ex N.1 mondial et vainqueur ici en 1992. “Le Chatrier c’est chez Rafa, il a gagné onze fois dessus”, rappelle aussi Sébastien Grosjean. Implacable précédent. Sauf que…

Cela fait aussi cinq ans que l’Espagnol n’a pas gagné contre Federer, avec cinq victoires de suite pour le Suisse, toutes obtenues sur dur. Un historique qui va là aussi peut-être avoir une influence.

“On peut du coup estimer que les chances sont partagées”, relève Jim Courier.

L’hypothèse d’une victoire de Federer, impérial depuis le début de la quinzaine, ne semble pas farfelue pour l’ex N.1 mondial.

“Il y a beaucoup de raisons de penser que Nadal est ultra-favori. Il l’est effectivement, mais Federer a aussi trouvé une solution sur dur, avec son revers. Et je pense qu’il est aussi curieux que nous de savoir si cela peut fonctionner sur terre battue”, souligne l’Américain.

Un argument un peu technique, mais effectivement, le Suisse a amélioré son revers depuis deux ans, prenant notamment la balle beaucoup plus tôt. Une arme qui a gêné énormément Nadal ces cinq dernières années. Mais qui n’a pas encore été testée sur terre battue.

- “Il va peut-être jouer libéré” –

“Bien sûr il a une chance. Il va peut-être jouer plus libéré, aussi parce que tout le monde s’attend à ce que Rafa gagne”, assure également le capitaine de l‘équipe de France de Coupe Davis.

Certes le Rafael Nadal de la Porte d’Auteuil n’a rien à voir avec celui qui s‘était aligné à Monte-Carlo il y a un peu plus d’un mois. A l‘époque il revenait de blessure, s‘était absenté près d’un mois du circuit pour sa convalescence, toujours gêné par son genou droit. Mais tout de même. Il a perdu trois matches sur terre avant Roland-Garros (face à Fognini à Monte-Carlo, Thiem à Barcelone, et Tsitsipas à Madrid), un bug inédit pour “Rafa”. Mais la machine à broyer s’est toutefois remise à route depuis le début de la quinzaine, levant tous les doutes.

Mais puisqu’il s’agit d’un match historique, et si l’on se plonge dans les archives: jamais l’Espagnol n’a remporté Roland-Garros sans gagner l’un des trois tournois sur terre où il s’est fait sortir cette année… Un signe?

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.