DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Antoine Kombouaré quitte son poste d'entraîneur de Dijon

Ligue 1: Antoine Kombouaré quitte son poste d'entraîneur de Dijon
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’entraîneur de Dijon Antoine Kombouaré, nommé le 10 janvier pour remplacer Olivier Dall’Oglio limogé le 31 décembre, a annoncé à ses dirigeants qu’il quittait le DFCO, a affirmé dimanche à l’AFP Olivier Delcourt, le président du club bourguignon maintenu in extremis en Ligue 1.

“Il m’a expliqué que la saison avait été éprouvante, qu’il avait besoin de prendre du recul. Je le remercie pour ce qu’il a fait pour le DFCO. Maintenant, nous allons chercher un entraîneur. On ne va pas se précipiter”, a expliqué M. Delcourt à l’AFP.

Âgé de 55 ans, Kombouaré était arrivé sur le banc dijonnais en janvier avec pour mission de sauver la place du club das l‘élite. Il s‘était engagé pour six mois, avec une option pour une année supplémentaire en cas de maintien.

Après une saison éprouvante mentalement pour un club qui n’a jamais été mieux classé que 16e depuis la 9e journée, il a relevé le défi le 2 juin quand le DFCO s’est imposé (3-1) sur ses terres aux dépens de Lens en match retour du barrage d’accession, après un match nul à l’aller (1-1).

Le DFCO, monté en Ligue 1 en 2016, disputera ainsi une quatrième année consécutive au plus haut niveau national, un record pour le club bourguignon, fondé en 1998. La reprise de l’entraînement a été fixée au 4 juillet.

Avant d’arriver à Dijon, Antoine Kombouaré avait entraîné Guingamp, depuis 2016, avant d’en être limogé le 6 novembre dernier après une déroute contre Nantes (5-0), ce qui n’a pas empêché les Bretons de terminer derniers de L1 et d‘être donc relégués.

Ancien joueur de Nantes, du Paris Saint-Germain, du FC Sion (Suisse) et d’Aberdeen (Ecosse), Kombouaré a disputé 442 matchs professionnels avec un titre de champion de France (1994) et deux Coupes de France avec le PSG (1993, 1995) avant de s’engager dans une carrière d’entraîneur.

Il a ainsi dirigé Strasbourg (2003-2005), Valenciennes qu’il a contribué à hisser en Ligue 1 dès la première saison (2005-2009), puis le PSG (2009-janvier 2012). Il a été remercié par les nouveaux propriétaires qataris qui ont choisi d’installer sur le banc l’Italien Carlo Ancelotti alors que l‘équipe parisienne était en tête du classement.

Après une courte expérience à Al Hilal FC (Arabie Saoudite), il est revenu en France entraîner le RC Lens, qu’il a aidé à monter en Ligue 1 dès la première saison sans pouvoir le maintenir ensuite (2013-2016).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.