Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Football : retour sur les plus grosses raclées en Coupe du monde

REUTERS/Christian Hartmann
REUTERS/Christian Hartmann -
Tous droits réservés
REUTERS/Christian Hartmann
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Raclées, tôles, valises, roustes et autres corrections... Quelles ont été les plus larges défaites lors des Coupes du monde de football ? Honneur aux filles, puisque ce mardi soir, les Américaines ont marqué les esprits à Reims, à l'occasion de leur entrée dans le Mondial 2019 en France.

13-0, aïe ça pique ! La Team USA a étrillé les Thaïlandaises sur ce score fleuve. Les coéquipières de la capitaine Megan Rapinoe ont même infligé à leurs modestes adversaires la pire raclée de l'histoire du Mondial féminin. Elles ont ainsi marqué un but toutes les 7 minutes sur l'ensemble de la rencontre, et même un but toutes les 4m et 30s en seconde période, le score étant de 3 à 0 à la pause.

Entre les 50e et 56e minutes, les championnes du monde en titre ont littéralement enfilé les buts comme des perles, en marquant à quatre reprises. Jamais, lors d'une Coupe du monde, autant de buts n'avaient été marqués en aussi peu de temps.

Dans ce déluge de buts, Alex Morgan s'est particulièrement illustrée. En effet, l'attaquante des Etats-Unis a inscrit un quintuplé (12', 53', 74', 81' et 87'). Mais, pour le coup, il ne s'agit pas là d'une première, puisque la joueuse qui évolue en club à Orlando (après une pige en France à l'Olympique Lyonnais) égale le record d'une autre Américaine, Michelle Akers qui avait marqué le premier quintuplé de l'histoire en 1991 contre Taïwan.

Avant la fessée des Américaines, la plus grosse victoire en Coupe du monde féminine était détenue par les Allemandes. Lors de l'édition 2007, elles avaient en effet "écrabouillé" l'Argentine 11 à 0.

En troisième position de ce classement des pires raclées, on retrouve encore l'Allemagne qui avait battu 10 à 0 la Côte d'Ivoire en 2015.

Enfin, citons les Suissesses et leurs dix buts inscrits lors de leur rencontre face à l'Equateur, également en 2015. Les joueuses sud-américaines avaient sauvé l'honneur, le score final étant de 10 à 1.

Les filles devant les garçons

Pas de 13 à 0 à l'horizon chez les garçons. Le plus gros carton de l'histoire est celui infligé par la Hongrie au Salvador en 1982 en Espagne. A Elche, les "Mágikus Magyarok" avaient en effet collé un cinglant 10-1 au pays d'Amérique centrale. Le Hongrois László Kiss s'était illustré lors de la rencontre, puisque ce dernier reste encore aujourd'hui le seul remplaçant à avoir marqué un triplé en Coupe du monde. Son triplé reste le plus rapide de toutes les Coupes du monde masculines, ces trois buts ont été inscrits en 7 minutes !

La Hongrie occupe également la seconde place du classement. Et pas n'importe quelle équipe de Hongrie, celle emmenée par le légendaire Ferenc Puskás. Favorite de l'édition 1954, les Magyars ont passé 9 buts à la Corée du Sud lors des matchs de poule. Puskás marqua un doublé de la rencontre. Pour la petite histoire, les Hongrois ont échoué en finale, défaits par l'Allemagne de l'Ouest sur le score de 3-2, alors qu'ils avaient battu cette même RFA 8-3 au premier tour.

Le Zaïre, en 1974, s'est également pris une valise. Mais le contexte était un peu particulier. Échaudé par la défaite de son équipe, lors de leur premier match contre l'Ecosse, le dictateur Mobutu Sese Seko avait décidé de ne pas verser les primes pourtant promises aux joueurs. Face à cette décision, les Léopards, très mécontents, sont arrivés à Gelsenkirchen, pour leur rencontre face à la Yougoslavie avec l'envie manifeste de ne pas jouer, ou avec un frein à main. Au coup de sifflet final, les Yougoslaves sont rentrés au vestiaire avec un 9-0 dans la musette. Cette gréve des crampons n'a pas du tout été appréciée par Mobutu. Si dans un premier temps, les Zaïrois n'avait pas été autorisés à rentrer au pays, ils le seront finalement, mais pas sous les meilleures auspices...

Bonus : LE record absolu toutes compétitions confondues

Un match restera, et pour longtemps, dans les annales de ballon rond. Il n'est ici pas question d’avalanche, mais plus d'une pluie de buts : 149 à 0, rien que ça !

Cette rencontre s'est tenue en octobre 2002 à Madagascar. Lors de la dernière journée du championnat masculin local, le Stade olympique de l'Emyrne est opposé à l'Association sportive Adema. Et dès le coup d'envoi, le SO de l'Emyrne se rue à l'assaut... de sa propre cage ! Les 149 buts ont ainsi été tous marqués contre leur camp. Mais pourquoi ? Les joueurs du SO entendaient protester contre une décision prise par l'arbitre lors du match précédent qui les avait privés du titre de champion.