Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial-2019: Valérie Gauvin titulaire avec les Bleues contre la Norvège

L'attaquante de l'équipe de France féminine Valérie Gauvin contre la Chine en amical, le 31 mai 2019 à Créteil
L'attaquante de l'équipe de France féminine Valérie Gauvin contre la Chine en amical, le 31 mai 2019 à Créteil -
Tous droits réservés
FRANCK FIFE
Taille du texte Aa Aa

L’attaquante de l‘équipe de France féminine Valérie Gauvin, écartée lors du match d’ouverture du Mondial-2019 contre la Corée du Sud (4-0), a été titularisée contre la Norvège, mercredi (21h00) à Nice, selon la composition d‘équipe annoncée par la Fifa.

Gauvin, qui jouera seule en pointe, a été préférée à Delphine Cascarino, qui retrouve le banc des remplaçantes.

“Le onze de départ contre la Corée m’a donné satisfaction, donc, logiquement, on devrait repartir sur le même onze”, avait annoncé la sélectionneuse des Bleues Corinne Diacre, mardi en conférence de presse.

Finalement la réintégration de Valérie Gauvin, l’attaquante habituelle des Bleues écartée au dernier moment lors du match précédent en raison de retards aux entraînements, a été décidée.

Wendie Renard et Eugénie Le Sommer, auteures de trois des quatre buts en ouverture, ont été également titularisées malgré des derniers entraînements tronqués en raison de gênes musculaires persistantes.

Pilier de la défense française, Renard (1,87 m) reste surtout une arme de destruction massive sur coups de pied arrêtés, à l’image de son doublé de la tête contre la Corée du Sud.

La Norvège, qui a débuté la compétition par une victoire contre le Nigeria (3-0), sera privée de son Ballon d’Or Ada Hegerberg, en retrait de l‘équipe nationale.

Même sans sa “serial buteuse”, les Scandinaves, arrivée première de son groupe de qualification, restent une équipe qui a beaucoup d’atouts.

De l’avis unanime des joueuses de l‘équipe de France, les dangers à surveiller seront les ailières Caroline Graham Hansen et Guro Reiten.

En cas de succès lors de ce deuxième match de poules, les Bleues feront un grand pas vers les 8e de finale de la compétition organisée en France.

Les équipes :

France : Bouhaddi – Torrent, Mbock, Renard, Majri – Henry (cap.), Bussaglia – Diani, Thiney, Le Sommer – Gauvin

Sélectionneuse : Corinne Diacre

Norvège : Hjelmseth – Wold, Mjelde (cap.), Thorisdottir, Minde – Graham Hansen, Risa, Engen, Reiten – Saevik, Herlovsen

Selectionneur : Martin Sjögren (NOR)

Arbitre : Bibiana Steinhaus (GER)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.