Chris Froome quittera le CHU de Saint-Etienne "dans les prochains jours"

Le Britannique Chris Froome lors de la 3e étape du Dauphiné le 11 juin 2019
Le Britannique Chris Froome lors de la 3e étape du Dauphiné le 11 juin 2019 -
Tous droits réservés
Anne-Christine POUJOULAT
Taille du texte Aa Aa

Le cycliste britannique Chris Froome a entamé sa rééducation et quittera “dans les prochains jours” le CHU de Saint-Etienne, où il avait été admis le 12 juin après un grave accident, a-t-on appris mardi de source hospitalière.

Selon cette source, le quadruple vainqueur de la Grande Boucle a quitté samedi le service des soins intensifs pour un service conventionnel de l’hôpital stéphanois et a entamé sa rééducation.

Le coureur est entouré par des membres de son équipe Ineos (ex-Sky) et son état physique et moral est “au beau fixe” malgré sa chute à l’entraînement qui lui a causé de multiples fractures et l’a privé de Tour de France, a-t-elle ajouté.

A sa sortie de l’hôpital, qui pourrait survenir d’ici la fin de la semaine, il rejoindra un centre de rééducation rapide adaptée à l’accueil des sportifs de haut niveau, a encore indiqué cette source à l’AFP.

Le coureur vedette s’est exprimé pour la première fois depuis son accident samedi dans un communiqué publié par son équipe, confirmant que “le chemin de la guérison sera(it) long”.

“Même si c’est un revers, et un grave, je me concentre sur l’avenir”, a encore positivé Froome, postant également sur son compte Twitter une photo de lui, souriant et le pouce levé, sur son lit d’hôpital.

Le Pr Rémi Philippot, membre de l‘équipe de chirurgiens l’ayant opéré, avait indiqué la semaine dernière que Froome ne devrait pouvoir reprendre la compétition que “d’ici six mois”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.