Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Mondial-2019: au Brésil, le foot féminin cartonne à la télé

Les Brésiliennes exultent après le but de Marta (c) durant le match de phase de groupes du Mondial face à l'Italie, à Valenciennes, le 18 juin 2019
Les Brésiliennes exultent après le but de Marta (c) durant le match de phase de groupes du Mondial face à l'Italie, à Valenciennes, le 18 juin 2019 -
Tous droits réservés
Philippe HUGUEN
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les yeux rivés sur l‘écran dans un bar du centre de Rio de Janeiro, Wellington Dias ne perd pas une miette du match Brésil-Italie au Mondial-2019 féminin: “J’adore les voir à la télé, elles ne plongent pas comme Neymar”.

Ce match, remporté 1-0 par les Brésiliennes, mardi à Valenciennes, est passé en milieu d’après-midi au Brésil, en raison du décalage horaire avec la France.

Wellington Dias, qui travaille à son propre compte, a pu se libérer avec des amis pour voir la Seleçao féminine se qualifier pour les huitièmes de finale grâce à un but sur pénalty de la légende Marta.

Certaines entreprises ont permis à leurs employés d’ajuster leurs horaires ou de regarder le match sur leur lieu de travail.

Quelques heures plus tard, en prime time, après la sacrosainte télénovela, la Seleçao masculine a joué contre le Venezuela (0-0) pour le compte de la Copa América, à Salvador.

On aurait pu s’attendre à un gros écart en termes d’audiences, mais ce n’est pas du tout ce qui s’est produit.

Les chiffres rendus publics par TV Globo, qui a retransmis les deux matchs, montrent que la chaîne a obtenu une part d’audience de 46% à Rio pour Brésil-Italie, contre 52% pour Brésil-Venezuela.

À Sao Paulo, la plus grande ville du pays, les joueuses “auriverde” ont réuni 41% des téléspectateurs, contre 53% pour les hommes.

“L’admiration et le respect des fans pour le foot féminin ne cesse d’augmenter”, explique à l’AFP Joana Thimoteo, responsable des événements sportifs à TV Globo.

- Marta, la référence –

C’est la première fois que la plus grosse chaîne du Brésil diffuse en direct tous les matchs de l‘équipe nationale féminine lors d’un Mondial.

Elle avait déjà enregistré de grosses audiences pour le foot féminin lors des JO-2016 à Rio, avec 111 millions de téléspectateurs cumulés.

Deux matchs de la Seleçao féminine ont figuré parmi les 10 meilleures audiences de TV Globo pendant les Jeux: le quart de finale remporté aux tirs aux buts face à l’Australie (4e avec 22,5 millions de téléspectateurs) et la demie-finale perdue face à la Suède (9e, 19 millions).

D’après l’institut de mesure Kontar Ibope, les audiences du football féminin ont augmenté de 51% en moyenne ces dernières années, depuis le Mondial-2015 au Canada.

La “Reine” Marta, qui a battu contre l’Italie le record de buts en Coupe du Monde, hommes et femmes confondus, avec 17 réalisations, n’est pas pour rien dans la popularité de ce sport dans un pays pourtant très machiste.

“Marta, qui a été élue six fois meilleure joueuse du monde, est aussi ambassadrice de l’ONU. C’est une référence dans tout le pays”, souligne Joana Thimoteo.

“Les Brésiliens s’identifient aussi avec les histoires d’autres joueuses, comme Formiga”, qui participe à son septième Mondial à 41 ans, un record, ajoute la responsable de TV Globo.

La presse écrite fait aussi la part belle au foot féminin, avec des photos de Marta en une des principaux quotidiens du pays mercredi.

D’autres pays sud-américains montrent également un vrai engouement, comme le Chili, où le match de la sélection contre les Etats-Unis a enregistré 19,3% de part d’audience dimanche dernier, d’après l’institut Kontar Ibope.

C‘était le deuxième programme le plus vu de la télévision chilienne dans la journée, juste derrière Uruguay-Equateur (22,6%) de la Copa America messieurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.