DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Corruption et dopage: procès à Paris contre l'ex-patron de l'athlétisme mondial Lamine Diack

Taille du texte Aa Aa

Un juge vient d’ordonner un procès à Paris contre l’ex-patron de l’athlétisme mondial, le Sénégalais Lamine Diack, et son fils Papa Massata Diack, soupçonnés d‘être au coeur d’un système de corruption présumé pour couvrir des cas de dopage d’athlètes russes, a appris lundi l’AFP de sources concordantes.

Lamine Diack, qui fut l’influent président de la fédération internationale d’athlétisme (IAAF) entre 1999 et 2015, devra répondre notamment de “corruption active et passive” et “blanchiment en bande organisée”. Il doit être jugé avec cinq autres protagonistes, dont son fils accusé notamment de “blanchiment en bande organisée” et “corruption active”. Visé par un mandat d’arrêt, il n’a jamais pu être interrogé par la justice française.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2020 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.