Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Judo: Maret retrouve des couleurs, Malonga en bronze aussi

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Cyrille Maret, médaillé de bronze olympique 2016 des -100 kg mais qui n’avait pas encore gagné le moindre combat cette année, a retrouvé des couleurs en s’offrant du bronze aux Championnats d’Europe de judo, dans le cadre des Jeux européens, lundi à Minsk (Bélarus).

A 31 ans, Maret a porté sa collection de médailles européennes à six, à deux mois des Mondiaux-2019 et un peu plus d’un an des JO-2020, les deux à Tokyo: deux en argent (2017 et 2018) et désormais quatre en bronze, après 2013, 2014 et 2015.

Maret était arrivé dans la capitale bélarusse sans la moindre victoire au compteur en 2019 (quatre défaites d’entrée en quatre tournois), et même depuis sept mois (un combat gagné au Grand Prix de La Haye à la mi-novembre dernier). Vainqueur de ses trois premiers combats, il a été stoppé en demi-finales par le N.1 mondial de sa catégorie, le Géorgien Varlam Liparteliani. Mais il a su remporter son duel pour une troisième place aux dépens du Bélarusse Daniel Mukete (waza-ari).

Un peu plus tôt, Madeleine Malonga (25 ans), championne d’Europe sortante, est elle aussi montée sur la troisième marche du podium en -78 kg.

Battue en quarts de finale aux pénalités, elle est sortie victorieuse de ses deux combats suivants, celui de repêchage et celui pour une médaille de bronze, le dernier contre la Néerlandaise Marhinde Verkerk par ippon.

A l’issue des trois jours d‘épreuves individuelles, le judo français totalise cinq médailles, comme en 2018 (alors 3 or, 2 argent), après l’or conquis auparavant par sa valeur sûre Clarisse Agbegnenou (-63 kg) et Margaux Pinot (-70 kg) la veille, et le bronze obtenu par Amandine Buchard (-52 kg) samedi. Sa superstar Teddy Riner, dont le retour à la compétition est attendu dans les prochaines semaines après plus d’un an et demi sans monter sur les tatamis, ne participe pas à ce rendez-vous européen.

Mardi est consacré à l‘épreuve par équipes mixtes, qui fera son entrée au programme olympique en 2020.

En lice lundi en -90 kg, Axel Clerget (32 ans), vice-champion d’Europe 2017 et médaillé de bronze mondial 2018, et le jeune Aurélien Diesse (21 ans) ont chuté dès leur deuxième combat. En +78 kg, Anne-Fatoumata Mbairo (26 ans) s’est elle classée septième, battue successivement en quarts de finale, puis en repêchage.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.