DERNIERE MINUTE

ATP: Simon et Herbert au deuxième tour à Eastbourne, pas Chardy

Le Français Gilles Simon se qualifie pour le deuxième tour du tournoi d'Eastbourne le 25 juin 2019
Le Français Gilles Simon se qualifie pour le deuxième tour du tournoi d'Eastbourne le 25 juin 2019 -
Tous droits réservés
Glyn KIRK
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Gilles Simon, finaliste au Queen’s dimanche, et Pierre-Hugues Herbert ont passé mardi le premier tour du tournoi ATP 250 d’Eastbourne.

Après son marathon sur le gazon londonien, le Niçois n’a pas traîné sur le court mardi, s’imposant en une heure et 20 minutes sur l’Américain Tennys Sandgren (92e mondial) en deux sets, 7-5, 6-1.

Au prochain tour, Simon, 25e mondial, affrontera le Chilien Nicolas Jarry, 55e au classement ATP.

Les choses ont été plus compliquées pour Herbert. Le 38e joueur mondial a peiné pour battre l’Américain Denis Kudla, seulement 113e mondial. Il lui a fallu trois sets et pas loin de trois heures pour s’imposer, 5-7, 7-6 (10/8), 6-4.

Au prochain tour, Herbert affrontera le Britannique Dan Evans (65e).

De son côté, Jérémy Chardy (81e mondial) a été éliminé dès le premier tour, battu en deux sets par le Britannique Cameron Norrie (49e), 6-3, 7-6 (7/4).

Le Palois (32 ans) avait réussi à passer un tour au Queen’s la semaine passée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.