CAN-2019: Naby Keïta, un retour providentiel pour la Guinée

CAN-2019: Naby Keïta, un retour providentiel pour la Guinée
Taille du texte Aa Aa

Pour la Guinée, son retour compte comme une victoire: Naby Keïta a contredit son entraîneur à Liverpool Jürgen Klopp, qui avait annoncé son forfait pour la CAN, en se rétablissant à temps pour rejoindre le Syli national, qui espère aller loin avec sa star.

Samedi, 62e minute: le milieu, après deux mois d’absence, remplace Mady Camara. Son impact est immédiat. Quatre minutes plus tard, François Kamano égalise pour sauver un point face à la surprise Madagascar (2-2) pour ses débuts.

“Son entrée nous a fait mal, évidemment. La Guinée est une très belle équipe”, a reconnu le coach adverse Nicolas Dupuis. Avec son maître à jouer de retour, elle devient aussi un sérieux outsider, avant un beau test face au Nigeria, mercredi à Alexandrie.

“Il donne beaucoup, c’est un leader à sa manière. On a besoin de lui. Il nous fait profiter de son expérience des gros matches. Avec lui, c’est un plus”, a déclaré à l’AFP l’attaquant de Dijon Sory Kaba.

Chez les Reds comme à la CAN, Keïta, 24 ans, vit dans l’ombre médiatique de l’Egyptien Mohamed Salah et du Sénégalais Sadio Mané. Mais Klopp, qui a déboursé 60 millions d’euros pour l’attirer de Leipzig, en a fait un titulaire dès sa première saison en Angleterre, dans un rôle plus défensif qu’en Bundesliga.

“C’est un très bon joueur, et il l’a montré depuis le début de la saison. Avec lui, on s’inscrit dans le long terme. De belles choses vont encore arriver”, a déclaré le technicien allemand, au sujet de la progression de son joueur qui a découvert l’Europe, en Ligue 2, avec Istres.

- Dépasser les quarts –

Avec 33 matches, pour trois buts, le natif de Conakry ne s’est pas laissé impressionner par le lourd numéro qu’il porte, le 8, celui de la légende d’Anfield Steven Gerrard. Mais une blessure aux adducteurs en mai l’a éloigné de la finale de Ligue des champions gagnée contre Tottenham (2-0).

A en croire Klopp qui avait annoncé “une mauvaise nouvelle pour la Guinée”, le joueur a failli tirer une croix sur la CAN. Le suspense a duré deux mois, jusqu‘à sa réapparition sur la pelouse à Alexandrie, au plus grand soulagement du pays de 12 millions d’habitants qui vit pour son Syli.

En 2015, pour sa découverte de la compétition, Keïta avait débuté sur le banc lors de l‘élimination par le Ghana (3-0) en quarts de finale, un stade qui n’a plus été dépassé par sa sélection depuis 1976. Non-qualifié en 2017, il revient avec une nouvelle génération, aux côtés de l’attaquant de Bordeaux Kamano ou du défenseur de Francfort Simon Falette.

C’est lui qui marque le but de la victoire face à la Côte d’Ivoire (3-2) à Abidjan lors des qualifications, un succès qui en dit long sur le potentiel de la Guinée.

Pour le match contre les Super Eagles, “Naby est prêt à 100%”, a assuré mardi le sélectionneur Paul Put. “On ne va pas hésiter à démarrer avec Naby. On a tout fait pour préparer Naby, il s’entraîne à 200% et s’il est mentalement prêt, physiquement, moi je pense qu’il est prêt et s’il est mentalement prêt, il va démarrer le match.”

Aller loin? “On va essayer de sortir d’abord de notre poule un peu difficile. On verra pour la suite”, a commenté le Red, interrogé par la CAF.

Après avoir annoncé à tort le forfait de son milieu, Klopp pourra suivre son parcours en Egypte, avec un détail intéressant: en quarts de finale, Keïta pourrait croiser la route de Mohamed Salah.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.