DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
400 000 personnes à Madrid pour la Marche des fiertés

"Histoire, lutte et mémoire!", c'était le slogan de la Marche des fiertés de Madrid qui a réuni 400 000 personnes, selon les autorités. Cette année, les festivités étaient marquées par des craintes vis-à-vis de la montée de l'extrême droite.

Comme lors de nombreuses Marches dans le monde, les participants espagnols ont commémoré le cinquantième anniversaire des émeutes de Stonewall à New York, mobilisation fondatrice du mouvement pour les droits des homosexuels en 1969.

Au cours de la soirée, la police a dû escorter les membres du parti Ciudadanos (centre droit) hors du défilé, après que des militants LGBTQ les ont empêchés de continuer à mi-parcours.

Les manifestants, dont certains ont lancé des bouteilles d'eau, exprimaient leur colère contre les liens étroits du parti de centre-droit avec Vox, un parti d'extrême droite qui a récemment fait une percée dans la politique espagnole. Pour ses partisans, la Marche des fiertés est "une imposition idéologique" de quelques-uns. Vox a donc proposé de lui retirer les subventions publiques et la déplacer dans un parc loin du centre de la capitale.