DERNIERE MINUTE

no comment

400 000 personnes à Madrid pour la Marche des fiertés

"Histoire, lutte et mémoire!", c'était le slogan de la Marche des fiertés de Madrid qui a réuni 400 000 personnes, selon les autorités. Cette année, les festivités étaient marquées par des craintes vis-à-vis de la montée de l'extrême droite.

Comme lors de nombreuses Marches dans le monde, les participants espagnols ont commémoré le cinquantième anniversaire des émeutes de Stonewall à New York, mobilisation fondatrice du mouvement pour les droits des homosexuels en 1969.

Au cours de la soirée, la police a dû escorter les membres du parti Ciudadanos (centre droit) hors du défilé, après que des militants LGBTQ les ont empêchés de continuer à mi-parcours.

Les manifestants, dont certains ont lancé des bouteilles d'eau, exprimaient leur colère contre les liens étroits du parti de centre-droit avec Vox, un parti d'extrême droite qui a récemment fait une percée dans la politique espagnole. Pour ses partisans, la Marche des fiertés est "une imposition idéologique" de quelques-uns. Vox a donc proposé de lui retirer les subventions publiques et la déplacer dans un parc loin du centre de la capitale.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.