Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Grande-Bretagne : la chasse au kit mains libres au volant est ouverte

Grande-Bretagne : la chasse au kit mains libres au volant est ouverte
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Un groupe de députés britanniques relance le débat sur l'utilisation du téléphone portable au volant. Il appelle le gouvernement à durcir sa législation sur le sujet.

Il est illégal d'utiliser un téléphone portable au volant depuis 2003 au Royaume-Uni. Cependant, le rapport du Comité indique que les lois britanniques actuelles donnent l'"impression trompeuse" que les appels avec des kits mains libres sont sûrs et sans risque.

Le rapport constate que les appareils équipés utilisés ainsi présentent "les mêmes risques de collision". Un expert affirme même que les appels téléphoniques sont sensiblement autant accidentogènes que l'alcool au volant en Angleterre et au Pays de Galles.

Entre juin 2017 et juin 2018, 33 personnes sont décédées au Royaume-Uni dans un accident impliquant un conducteur en train de téléphoner.

En mars 2018, l'amende pour le téléphone au volant avait été doublée, passant à 200 £ et 6 points de retrait sur le permis de conduire.

Euronews a demandé aux Londoniens ce qu'ils pensaient de ce débat :

Pour Anthony, chauffeur de taxi, "Tant qu'on ne regarde pas les réseaux sociaux au volant, tant qu'on téléphone avec un kit main-libre, il n y a pas de problème particulier. Vous pouvez toujours parler à quelqu'un. Que vont-ils faire après ? Interdire à un passager de s'asseoir à côté de vous pour ne pas qu'il vous parle et vous distraie ? C'est une idée ridicule".

Dean lui aussi s'interroge, "Je ne sais pas jusqu'où il faut aller sur ce sujet. Depuis des années, les gens écoutent la radio dans leurs voitures. Faut-il tout interdire et imposer un silence complet dans la voiture ? Tout est source de distraction, tout dépend avec quel sérieux vous conduisez."

Les députés entendent soumettre leurs conclusions à une consultation publique. Le gouvernement se contente pour le moment d'inviter les conducteurs a toujours utiliser leur téléphone en toute sécurité et en respectant la législation en vigueur.