DERNIERE MINUTE

Exclusivité et bien-être : les dernières tendances du voyage au World Travel Market 2019

Exclusivité et bien-être : les dernières tendances du voyage au World Travel Market 2019
Taille du texte Aa Aa

Le World Travel Market 2019 a réuni à Londres, plus de 50.000 représentants des secteurs du voyage et du tourisme originaires de toute la planète. Occasion pour nous d'explorer les dernières tendances de ce marché sous la forme d'un tour du monde en accéléré.

L'Inde, l'une des civilisations les plus anciennes au monde, figure parmi les destinations qui ont occupé le devant de la scène lors de cette édition de ce salon professionnel. Des millions de visiteurs affluent chaque année dans ce pays pour découvrir sa culture et ses grands sites sur tout son territoire, des montagnes de l'Himalaya au nord aux forêts tropicales au sud.

"Redécouvrir l'Inde"

"Nous avons de nombreux sites culturels et patrimoniaux que nous pouvons mettre en avant et pour nous, il ne s'agit pas d'inventer de nouveaux produits, mais de faire redécouvrir nos sites," souligne Rupinder Brar, directrice générale adjointe au ministère indien du Tourisme.

"Nous avons aussi la nature, la vie sauvage, les montagnes, le trekking, le rafting, les rivières et la spiritualité qui fait partie de l'essence de l'Inde et puis, il y a la figure du Mahatma Gandhi que le monde ne doit pas oublier : il est l'ambassadeur de la paix," énumère-t-elle.

Qu'en est-il de l'authenticité de l'expérience proposée à ceux qui viennent visiter l'Inde ? Peuvent-ils avoir un aperçu de la vie réelle sur place ?

Rupinder Brar répond par l'affirmative : "Vous pouvez séjourner dans un village ou encore chez l'habitant où vous pouvez vivre une expérience en immersion. Vous pouvez goûter la cuisine locale, vous pouvez découvrir les danses, la culture, l'art et l'artisanat locaux et ainsi, vivre à l'indienne," fait-elle remarquer.

Le projet balnéaire vert de l'Arabie saoudite

À l'heure où de nombreux voyageurs sont soucieux de réduire leur empreinte carbone, une autre destination, à savoir l'Arabie saoudite, entend répondre à cette attente par le biais de son immense projet dédié à la mer Rouge qui intégrera des technologies vertes et intelligentes.

Grâce à ce complexe touristique de luxe décrit comme l'un des plus ambitieux au monde, le pays cherche aussi à diversifier son économie.

"Nous sommes en train de construire 50 hôtels, un nouvel aéroport international, une nouvelle ville qui pourra héberger les quelque 35.000 personnes qui travailleront sur place et nous prévoyons aussi de construire les infrastructures nécessaires," explique John Pagano, PDG de The Red Sea Development Company.

"Nous nous engageons à utiliser 100% d'énergies renouvelables, il n'y aura aucun déchet mis en décharge, aucun déchet plastique et nous serons neutre en carbone dans nos opérations," affirme-t-il.

Ce projet s'inscrit dans le programme Vision 2030 qui vise à diversifier l'économie de l'Arabie saoudite et à créer de nouvelles opportunités d'emploi pour les Saoudiens.

"Le tourisme est un secteur économique important : je pense que le pays est aussi en train de se transformer, il devient plus ouvert," indique John Pagano. "Les autorités ont annoncé il y a quelques semaines, la délivrance de visas en ligne," ajoute-t-il. "L'initiative qui concerne 49 pays est un immense succès : il y a eu plus de 75.000 demandes de visas en deux semaines, donc il y a un grand désir de venir visiter l'Arabie saoudite," se félicite-t-il.

Expériences uniques en Grèce et dans la région de Valence (Espagne)

Des destinations européennes se sont elles aussi distinguées à ce World Travel Market. La Grèce qui attire déjà de nombreux touristes grâce à son soleil et son littoral veut désormais, davantage communiquer sur sa richesse historique et culturelle loin des sentiers battus et sur une offre d'activités plus inattendue.

"Nos traditions ne sont pas dénaturées par le commerce, nous gardons nos traditions intactes," assure Harry Theoharis, ministre grec du tourisme. "Même les nouveaux hôtels qui proposent des séjours tout compris ont commencé à s'ouvrir et à offrir des dîners en dehors des établissements," poursuit-il.

"Pour ceux qui veulent venir en été, nous avons de nombreuses destinations méconnues où l'atmosphère est totalement différente : nous avons Athènes et Thessalonique, mais aussi des villes plus petites," déclare Harry Theoharis. "Nous pouvons proposer des activités toute l'année et accueillir des visiteurs en hiver également et bien sûr, nous avons de très nombreuses montagnes, des stations de ski, des destinations pour la marche, la randonnée, le vélo et l'aventure," dit-il.

La région de Valence en Espagne mise elle aussi sur sa propre combinaison de plages et d'histoire. Cette destination de vacances méditerranéenne invite les touristes à laisser libre cours à leur imagination et à vivre des expériences uniques.

"Vivre quelque chose d'unique, ce n'est pas seulement le soleil et la plage, mais cela signifie des activités culturelles comme des festivals, la gastronomie, des échanges avec les habitants," fait remarquer Ximo Puig, président du gouvernement régional de Valence. "Un touriste, c'est d'abord une personne et nous sommes tous des touristes : nous voulons expérimenter quelque chose de nouveau, d'agréable, qui nous permette d'être en contact avec les autres, avec la population locale," estime-t-il avant d'ajouter : "La région de Valence, c'est un mélange d'hospitalité, de sécurité et d'attention au détail. Nous voulons que le touriste soit acteur, que ce soit lui qui décide et finalement, qu'il conçoive lui-même son voyage," insiste Ximo Puig.

Tokyo, destination courue

Capitale incontournable de ce salon londonien 2019 : Tokyo. La mégapole nippone ne dort jamais et se révèle de jour comme de nuit.

Mais c'est le sport qui en ce moment, fait du Japon, une destination de choix alors que les Jeux olympiques s'y dérouleront l'an prochain.

"La Coupe du monde de rugby vient de se terminer et on peut dire qu'elle a été un grand succès, elle a amené de nombreux touristes européens qui n'étaient jamais venus dans notre pays. Donc je crois que l'an prochain, pendant les JO 2020, ce sera la même chose," estime Akito Tadokoro, directeur du service promotion du tourisme au Tokyo Convention & Visitors Bureau (TCVB).

"Tokyo a occupé une place centrale dans le pays pendant plus de 400 ans : ce qui veut dire que la ville propose aussi de nombreuses expériences traditionnelles et authentiques et bien sûr, la qualité de sa gastronomie est très célèbre," fait-il remarquer. "Donc elle présente de nombreux aspects authentiques que les touristes peuvent découvrir : Tokyo, c'est l'essence du Japon, mais aussi la ville des contrastes," conclut-il.

Les voyages pour prendre soin de sa santé et de sa forme

Aujourd'hui, de nombreux voyageurs veulent profiter de leurs vacances pour améliorer leur forme physique et mentale. En effet, on estime que le secteur du tourisme de bien-être représente environ 575 milliards d'euros par an. Lors de ce salon, nous avons pu constater que les entreprises et les destinations se bousculent pour se faire une place sur ce marché lucratif.

Pour la Bulgarie, par exemple, le tourisme de la santé et du bien-être est un secteur-clé. Plus de neuf millions de visiteurs étrangers se sont rendus l'an dernier dans ce pays apprécié pour ses paysages et ses sources thermales.

"Nous proposons tout type de soins : cela va des massages et des soins de beauté à tout ce qui concerne les traitements de prévention et post-thérapie comme la rééducation et donc, des soins pour l'ensemble du corps," détaille Nikolina Angelkova, ministre bulgare du Tourisme.

"Nous avons plus de 1600 sources naturelles d'eau chaude, mais seules 600 sont utilisées ; donc nous avons vraiment une immense opportunité de développer cette activité et d'attirer des investissements dans cet objectif," précise-t-elle.

"Nos sources naturelles d'eau chaude ont toute une composition différente : les visiteurs peuvent choisir la plus adéquate en fonction de leurs besoins et nous avons du personnel formé pour délivrer ces services, ce qui est essentiel dans cette activité," assure-t-elle.

Le luxe à la marocaine

L'Afrique était également présente en force lors de ce World Travel Market.

Le Maroc qui a accueilli plus de douze millions de touristes l'an dernier allie de son côté, villes anciennes et bouillonnantes, montagnes, littoraux et cuisine savoureuse.

Le pays se place dans toute la gamme des prix, mais adopte une approche spécifique en matière de luxe.

"Au Maroc, vous pouvez trouver les marques de luxe les plus célèbres dans l'hôtellerie, mais il ne s'agit pas de notre offre principale en matière de luxe : ce que nous proposons parfois, ce sont une tente de luxe dans le désert ou un tour en montgolfière," indique Jamal Younes Kilito, directeur des marchés du Royaume-Uni et de l'Irlande à l'Office national du tourisme du Maroc.

Puis, il ajoute : "C'est ce type d'offres exclusives que nous pouvons proposer parce que nos paysages sont magnifiques. C'est un luxe qui s'appuie sur l'espace, le temps, la satisfaction des besoins des clients et ce n'est pas toujours une offre de luxe qui coûte très cher, ce type d'offre est accessible à tous," estime-t-il.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.