DERNIERE MINUTE

no comment

La police irakienne intervient violemment sur la place Tahrir, à Bagdad

Les forces de sécurité irakienne ont tué deux manifestants et en ont blessé 35 autres à Bagdad jeudi alors que des milliers d'Irakiens poursuivaient une vague de manifestations anti-gouvernementales. Les forces de sécurité ont utilisé des balles réelles, des balles en caoutchouc et des grenades lacrymogènes pour tenter de disperser des centaines de manifestants rassemblés près de la place Tahrir.

Plus de 300 personnes ont été tuées depuis le 1er octobre.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.