DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
La Joconde version Rubikcubisme, de la street aux enchères

La « Rubik Mona Lisa », réalisée en 2005 par l’artiste de rue Invader, est mise en vente ce mois-ci par la maison de ventes Artcurial.

Une version street art de la Joconde qui devrait se vendre jusqu'à 150 000 euros lorsqu'elle passera sous le marteau parisien.

L'œuvre a été fabriquée à partir de 330 Rubik's Cubes par l'artiste français Invader - célèbre pour ses figurines en céramique Space Invaders inspirées du jeu vidéo pixélisé vintage.

C'est la première d'une série d'œuvres dans lesquelles l'artiste a recréé certains des grands tableaux de l'histoire de l'art.

Invader, de son vrai nom Franck Slama, a revendiqué les créations fondatrices d'un nouveau mouvement artistique appelé "Rubikcubism".

Il a collé des œuvres de Space Invaders sur les murs de plus de 33 pays, et a même inspiré des applications pour smartphones aux fans qui essayaient de les retrouver.

"Rubik Mona Lisa" sera en vente chez Artcurial sur les Champs-Élysées à Paris le 23 février dans le cadre d'une vente aux enchères réunissant certains des plus grands noms du street art.

Invader a réalisé "Rubik Mona Lisa" en 2005 et a depuis recréé le chef-d'œuvre impressionniste d'Edouard Manet "Le Déjeuner sur l'Herbe" ainsi que l'œuvre toujours controversée de Gustave Courbet "L'Origine du Monde".

Le cube, puzzle culte pour enfants dans les années 1980, a été inventé par le sculpteur hongrois Emo Rubik comme outil pédagogique pour expliquer les formes tridimensionnelles à ses étudiants en architecture.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.