DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
La Joconde version Rubikcubisme, de la street aux enchères

La « Rubik Mona Lisa », réalisée en 2005 par l’artiste de rue Invader, est mise en vente ce mois-ci par la maison de ventes Artcurial.

Une version street art de la Joconde qui devrait se vendre jusqu'à 150 000 euros lorsqu'elle passera sous le marteau parisien.

L'œuvre a été fabriquée à partir de 330 Rubik's Cubes par l'artiste français Invader - célèbre pour ses figurines en céramique Space Invaders inspirées du jeu vidéo pixélisé vintage.

C'est la première d'une série d'œuvres dans lesquelles l'artiste a recréé certains des grands tableaux de l'histoire de l'art.

Invader, de son vrai nom Franck Slama, a revendiqué les créations fondatrices d'un nouveau mouvement artistique appelé "Rubikcubism".

Il a collé des œuvres de Space Invaders sur les murs de plus de 33 pays, et a même inspiré des applications pour smartphones aux fans qui essayaient de les retrouver.

"Rubik Mona Lisa" sera en vente chez Artcurial sur les Champs-Élysées à Paris le 23 février dans le cadre d'une vente aux enchères réunissant certains des plus grands noms du street art.

Invader a réalisé "Rubik Mona Lisa" en 2005 et a depuis recréé le chef-d'œuvre impressionniste d'Edouard Manet "Le Déjeuner sur l'Herbe" ainsi que l'œuvre toujours controversée de Gustave Courbet "L'Origine du Monde".

Le cube, puzzle culte pour enfants dans les années 1980, a été inventé par le sculpteur hongrois Emo Rubik comme outil pédagogique pour expliquer les formes tridimensionnelles à ses étudiants en architecture.