DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Plus de lits, plus de nettoyage: l'Asie met les bouchées doubles pour freiner le virus

La Chine prépare des milliers de nouveaux lits d'hôpitaux à Wuhan pour les personnes infectées par le nouveau coronavirus. Dans le même temps, les équipes de nettoyage sont à pied d'œuvre à l'aéroport de Kuala Lumpur pour freiner la propagation du virus.

Mardi, des centaines de lits vides attendaient les patients atteints de coronavirus dans un centre d'exposition converti en hôpital de fortune, à l'épicentre de l'épidémie mortelle en Chine.

Les autorités s'efforcent de fournir des installations, des lits et des traitements médicaux pour un afflux de malades à Wuhan, dans la province centrale du Hubei, le point zéro de la lutte contre le virus en Chine.

La Malaisie a également renforcé le nettoyage de l'aéroport de Kuala Lumpur afin de lutter contre la propagation du virus.

"Il s'agit de s'assurer que tous les passagers et le personnel du KLIA (Kuala Lumpur International Airport) se sentent en confiance et en sécurité pendant leur séjour", a déclaré Abdul Hasman Muhaimin, directeur des services du terminal du KLIA.

"Dans des conditions normales, nous nettoyons les installations mais là, nous incluons le processus d'assainissement où nous utilisons des produits chimiques pour nettoyer toutes les zones touchées par les passagers".

Plus de No Comment