DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
En hommage aux victimes du tsunami de 2011, un homme se recueille sur une plage d’Iwaki, dans le nord du Japon, le 11 mars 2020.

Le Japon a sobrement commémoré mercredi le souvenir du grand tsunami du 11 mars 2011 qui a aussi entraîné la catastrophe nucléaire de Fukushima, l'épidémie de coronavirus ayant conduit à l'annulation des principaux hommages publics dans le pays.

Comme chaque année, le pays a observé une minute de silence à 14H46 (05H46 GMT). Le moment exact où, il y a neuf ans jour pour jour, un terrible séisme sous-marin de magnitude 9,0 a secoué l'archipel avant qu'un gigantesque raz-de-marée ne s'abatte sur les côtes nord-est du pays.

Le séisme et le tsunami ont fait plus de 18 000 morts. Près de 10 ans après le drame, plus de 40 000 personnes ne peuvent toujours pas rentrer chez elles en raison de la contamination radioactive.

Plus de No Comment