DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
La ville sainte de Kerbala désinfectée alors que le coronavirus frappe le tourisme religieux

Les autorités irakiennes ont désinfecté les sanctuaires saints de la ville de Kerbala, où le tourisme religieux a pratiquement cessé à cause du nouveau coronavirus. Les sanctuaires de l'imam Hussein et de son demi-frère l'imam Abbas ont été désinfectés.

L'imam Hussein fut tué lors d'une bataille climatique à Kerbala en 680 après JC, un épisode qui a cimenté la fracture entre sunnites et chiites.

Chaque année, des centaines de milliers de pèlerins musulmans chiites visitent Karbala.

Mais à cause de la pandémie de Covid-19, la ville est presque vide de touristes. Les hôtels à proximité pour les pèlerins ont été quasiment désertés après que les autorités ont fermé les frontières aux ressortissants iraniens.