DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
No Comment : des inondations meurtrières en République démocratique du Congo

Au moins 46 personnes sont mortes dans les récentes inondations à Uvira, dans l'est de la République démocratique du Congo, où de nombreux autres habitants sont portés disparus ou ont été blessés, ont indiqué mardi des responsables locaux.

Des dizaines de milliers de personnes ont été touchées par les fortes pluies de jeudi et samedi avec des inondations qui ont détruit "15.000 maisons", s'est alarmé mardi le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) de l'ONU.

Dans la ville d'Uvira, enclavée entre le lac Tanganyika et une chaîne de montagnes, "le bilan actualisé est de 30 morts, mais c'est encore très provisoire car il y a encore des gens coincés dans les décombres", a déclaré le maire-adjoint, Kapend Kyky Kifara, à un correspondant de l'AFP. "Il faudra même des semaines pour retrouver les disparus", a-t-il ajouté.

Les pluies ont touché les voies de circulation autour de cette ville enclavée, qui dépend pour ses échanges du Burundi voisin et de la capitale provinciale Bukavu à travers la plaine de la Ruzizi.

"Tous les ponts qui nous lient à Bukavu ont été emportés. On craint la faim et la soif", a déclaré à l'AFP l'évêque d'Uvira, Mgr Sébastien Muyengo. Selon lui, la ville a subi à la fois les eaux qui descendent des plateaux "avec la boue et les pierres", et la montée du lac Tanganyika.

Le déboisement et les "constructions anarchiques" ont alourdi les conséquences des inondations, selon l'homme d'Église.