DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Au Pérou, les marchés en plein air sont devenus des foyers de contagion du coronavirus

Le Pérou a franchi la barre des 1000 décès dus au nouveau coronavirus, ce qui en fait le troisième pays latino-américain le plus touché, après le Brésil et le Mexique.

Le Pérou est sous confinement depuis le 16 mars mais dans les marchés populaires du nord de Lima, la capitale, les "gestes-barrières" ne sont pas respectés. Le marché de Caqueta grouillait de public ce vendredi. Si le port du masque est plutôt respecté, les distances de sécurité, elles, ne le sont pas.

A l'occasion de tests inopinés sur les marchands présents, plus de 140 se sont révélés positifs au Covid-19.

Dans la capitale péruvienne, il y a plus de 25 000 cas de COVID-19 et plus de 400 décès.