DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
En Arabie saoudite, un hajj comme aucun autre

Des centaines de pèlerins musulmans vêtus de masques ont commencé le hajj annuel inédit, alors que les hôtes saoudiens s'efforcent d'éviter une épidémie de coronavirus sur leur sol.

Le hajj, l'un des cinq piliers de l'islam, est l'un des plus grands rassemblements religieux au monde. Mais cette année, seuls 10 000 personnes résidant du royaume participeront au rituel. Ils étaient 2,5 millions l'année dernière.

Les pèlerins devront porter des masques et respecter une distanciation sociale au cours d'une série de rites religieux qui se déroulent sur cinq jours. Les personnes sélectionnées ont été soumises à des contrôles de température et placées en quarantaine alors qu'elles commençaient à arriver à La Mecque ce week-end. Les pèlerins ne seront pas autorisés à la toucher la Kasbah afin de limiter les risques d'infection.

Les autorités ont également mis en place de cliniques mobiles et d'ambulances pour accueillir les pèlerins.